Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MR le ministre H1N1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaia
Prince du Post
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : Québec - st-édouard de lotbinière
Date d'inscription : 17/04/2007

09122009
MessageMR le ministre H1N1

Monsieur le Ministre

par Contact, mercredi 09 décembre 2009, 16:22 (il y a 3 heures, 32 minutes)
édité par Contact, mercredi 09 décembre 2009, 17:09

Montréal, le 8 décembre 2009,

À l’attention du ministre de la santé et des services sociaux du Québec, M. Yves Bolduc

et de M. Alain Poirier, directeur national de la Santé Publique du Québec

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Directeur national,

Nous sommes un groupe de citoyens concernés par la confusion et par les messages contradictoires qui circulent au sujet de la grippe A H1N1, des vaccins contre cette grippe et de l’approche de santé publique choisie.

De nombreux citoyens et citoyennes sont inquiets du manque de clarté et du non respect de la liberté d’expression et de choix. Des scientifiques au Québec et ailleurs dans le monde ont exprimé des doutes quant à la pertinence et à l’innocuité des vaccins contre la grippe AH1N1 et au sujet des risques associés aux adjuvants et conservateurs (squalène, thimérosal, formaldéhyde…) (Annexe 1):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

Afin de clarifier la situation et de permettre à tous les citoyens de recevoir une information complète et ainsi d’exercer leur libre arbitre, nous avons préparé des questions à votre intention pour lesquelles nous souhaitons obtenir des réponses qui reflèteront toute la rigueur scientifique que vous avez le devoir et la responsabilité de présenter.

1 – Qu’est ce qui justifie les mesures exceptionnelles de santé publique pour faire face à la grippe A H1N1 lorsque d’une part, dans l’immense majorité des cas cette grippe se manifeste par des symptômes bénins (c’est-à-dire les mêmes symptômes que la grippe saisonnière) et d’autre part, les décès reliés à cette grippe sont très loin des chiffres de décès attribués à la grippe saisonnière ? (Un rapport de l’OMS datant du 27 novembre attribue 7820 décès à la grippe A H1N1 en 7 mois alors que la grippe saisonnière serait responsable de 250 000 à 500 000 décès par année.) Autant dire que si la grippe saisonnière avait eu la même médiatisation frénétique que la grippe A H1N1, nous aurions été sans cesse dans une effroyable pandémie sans en avoir conscience. (Annexe 2):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

2 – Comment pouvez-vous nous garantir l’efficacité des vaccins antigrippaux alors que l’étude internationale la plus exhaustive sur ces vaccins (menée par la Collaboration Cochrane, sous la direction de Thomas Jefferson) a analysé toutes les études en la matière sur une période de 40 ans et a conclu récemment que les vaccins antigrippaux ont une efficacité très limitée, voire inexistante ? Auriez-vous, ainsi que les experts de l’OMS, omis de prendre en compte cette étude ? (Annexe 3):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

3 – Face à la crainte d’une éventuelle mutation plus virulente, quels sont les éléments vous amenant à croire que les vaccins contre la grippe A H1N1 pourraient avoir une quelconque efficacité contre le virus muté lorsqu’il est écrit noir sur blanc dans votre dernier rapport : Vaccin contre l’influenza pandémique A H1N1, qu’ «il n’y a pas de données d’efficacité disponibles pour le vaccin contre la souche pandémique A(H1N1) 2009.» (Annexe 4). N’est-ce pas à cause des mutations constantes des virus de la grippe saisonnière qu’on incite les gens à se faire vacciner année après année pour s’immuniser ?:

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

4 – Pouvez-vous prouver scientifiquement que tous les décès attribués à la grippe AH1N1 le sont sans AUCUN doute ? Nous vous rappelons qu’il est essentiel de tenir compte de l’état de santé initial des personnes atteintes afin de ne pas faussement attribuer les décès au H1N1 et ainsi induire la population en erreur. (Annexe 5):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

5 – Pouvez-vous faire preuve de transparence et d’intégrité en vous engageant à informer la population des décès survenus APRÈS l’injection du vaccin ainsi que les décès liés aux effets secondaires et complications potentielles des médicaments administrés tel que le Tamiflu dont l’usage est fortement controversé dans de nombreuses recherches internationales? (Annexe 6):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

6 – Vous avez assuré à la population à maintes reprises que les vaccins utilisés au Québec étaient sécuritaires. Sur quels tests, sur quels cobayes, pendant combien de temps (semaines, mois ?) et sur combien de personnes ces vaccins ont-ils été évalués avant d’être injectés dans des centaines de milliers de personnes?

Des tests ont-ils été effectués afin de déterminer les risques et les effets sur les foetus et les enfants de 6 mois à 3 ans?

Étant donné l’importance de l’enjeu – la santé publique – pouvez-vous nous confirmer que ces tests ont été réalisés par des laboratoires indépendants afin d’éviter tout conflit d’intérêts? (Annexe 7):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

7 – Avez-vous informé la population des risques toxiques et neurologiques à court et long terme des composants des différents vaccins utilisés au Québec? (Annexe Cool:

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

8 – Avez-vous prévu un budget d’indemnisation des victimes possibles des vaccins contre la grippe A H1N1 ?

Quels sont les recours possibles pour des victimes potentielles de la vaccination sur les plans provincial et fédéral ? Qui paierait les indemnisations ? Les contribuables ou les fabricants des vaccins?

9 – Est-ce que les industries pharmaceutiques fabriquant les vaccins jouissent de l’immunité contre toutes poursuites judiciaires que des victimes et familles des victimes de la vaccination et de ses effets secondaires seraient en droit d’exiger ?

Si oui, qu’est-ce qui justifie ce privilège en comparaison avec d’autres industries ? (Annexe 9):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

10- Avis scientifiques différents

Pourquoi avez-vous menacé des professionnels de la santé de représailles s’ils osaient remettre en question la pertinence des vaccins contre la grippe A H1N1? Votre attitude est-elle démocratique et conforme au code de déontologie des médecins qui stipule clairement le devoir de tout médecin de faire part de ses doutes face à un traitement proposé ? (Annexe 10):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

11- 90 000 Québécois infectés et 4000 décès – la grippe AH1N1 ? – Non, il s’agit du nombre annuel des victimes des maladies nosocomiales (infection contractée au cours d’une hospitalisation). Quel budget avez-vous consacré à cette grave problématique en comparaison des 200 millions et plus dépensés pour la grippe AH1N1? Expliquez-nous, s’il vous plaît, la logique de vos choix budgétaires, c’est-à-dire l’utilisation de nos impôts pour améliorer la santé publique. (Annexe 11):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

12 – Quels sont les critères précis qui justifieraient le déclenchement de l’état d’urgence sanitaire que, selon vos propres paroles, vous N’HÉSITEREZ PAS à instaurer ?

Veuillez indiquer clairement aux Québécois et Québécoises les droits et libertés dont ils seront privés.

Une telle menace contre nos droits humains fondamentaux ne peut s’exercer à la légère et la population doit être consciente des risques d’atteinte à nos libertés et à notre intégrité.

Pouvez-vous vous engager à faire diffuser ces informations et explications au grand public, notamment les articles 123 et 126 de la loi sur la santé publique ?(Annexe 12):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

13 – Messieurs Bolduc et Poirier, vous arrive-t-il de lire la presse étrangère ? Si tel n’est pas le cas, nous vous invitons instamment à lire ce qui se passe en Europe où des médecins, du personnel infirmier et autres professionnels de la santé se posent de sérieuses questions quant à la pertinence et l’innocuité des vaccins contre la grippe AH1N1. Ce sont des scientifiques de formation médicale eux aussi, leurs points de vue n’ont-ils aucune valeur ? Nous vous invitons ainsi que tous les Québécois et Québécoises à lire un document qui devrait vous faire réfléchir et qui a été rédigé par le docteur Marc Girard, expert en pharmacologie (Annexe 13):

http://vaccinreactionquebec.wordpress.com/2009/12/08/lettre-au-ministre-de-la-sante-du-...

Nous espérons que votre curiosité scientifique est intacte et que vous serez ouverts à lire ce que des collègues médecins experts ont à dire.

En conclusion, Monsieur le Ministre et Monsieur le Directeur national de la santé publique, nous aimerions rafraîchir vos mémoires en citant quelques passages du serment d’Hippocrate et du Code de déontologie du Collège des Médecins du Québec :

Serment d’Hippocrate – version 1982 utilisée au Canada:

«Je jure de toujours avoir le courage de DOUTER DE MOI-MÊME et de ne JAMAIS prendre, pour mes patients, LE RISQUE D’UNE ERREUR QUI POURRAIT METTRE LEUR SANTÉ EN PÉRIL»

Dans le cas présent, pouvez-vous jurer Messieurs Bolduc et Poirier que les vaccins H1N1 ne mettent pas en péril la santé des personnes vaccinées?

Code de déontologie

Section VII – Intégrité

Art 83 : le médecin doit s’abstenir de GARANTIR, expressément ou implicitement, l’efficacité d’un examen, d’une investigation ou d’un traitement ou la guérison d’une maladie.

Art 88 : Le médecin qui utilise un média d’information s’adressant au public doit communiquer une information FACTUELLE, EXACTE ET VÉRIFIABLE.

Art 90 : Le médecin qui informe le public d’un procédé nouveau de diagnostic, d’investigation ou de traitement INSUFFISAMMENT ÉPROUVÉ doit mentionner les RÉSERVES APPROPRIÉES qui s’imposent.

Collège des Médecins – ALDO-Québec – 2009

p. 117

Qu’est-ce que le consentement libre et éclairé?

Le consentement est «la manifestation de la volonté expresse ou tacite par laquelle une personne approuve un acte que doit accomplir une autre». En reconnaissant au patient le droit de consentir à des soins, on lui reconnaît aussi, implicitement, celui de LES REFUSER.

Voir également l’article 11 du Code Civil du Québec.

Serment professionnel :

«Je donnerai au patient les informations pertinentes et je respecterai ses droits et son autonomie».

Étant donné l’urgence de la situation, nous vous demandons de nous répondre dans les dix jours. Il s’agit de la santé de toute la population du Québec qui est en jeu ainsi que la liberté d’expression et le droit pour les citoyens et les professionnels de la santé d’exprimer librement leurs doutes, leurs réticences et leur remise en question de pratiques et d’approches possiblement nocives.

Veuillez croire, Monsieur le Ministre et Monsieur le Directeur national de la santé publique, à l’expression de nos sentiments distingués et préoccupés.

Collectif Liberté en Santé

Contacts :

collectifliberteensante@yahoo.ca

Porte-parole du collectif : Frédéric Hazard, Corinne Ardon, Jérôme Boutin

Copies de la lettre envoyées aux destinataires suivants :

- Médias et journalistes québécois et internationaux

- Députés de l’Assemblée Nationale

- Autres collectifs de citoyens au Québec et en Europe

- Internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Le premier ministre de cohabitation
» DISSERT PRESIDENT AMERICAIN ET PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux
» BRUIX Eustache de. vice-amiral et ministre de la marine.
» Le président et le premier ministre ?
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

MR le ministre H1N1 :: Commentaires

avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Jeu 10 Déc 2009, 1:50 pm  gurth
bonne initiative..mais je ne crois pas à une suite de la part du gouvernement
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Jeu 10 Déc 2009, 5:12 pm  Tommy
d'ailleurs aujourd'hui, il a été dit à la télé que les vaccins en trop ici, seront donnés aux pays pauvre qui n'ont pas les moyens.........

ben oui, la belle affaire ......... contaminons tout le monde ........
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Ven 11 Déc 2009, 11:34 am  Axi-Ohm
Même avis que Gurth.

La seule solution, c'est de devenir un citoyen informé, et de choisir de ne pas prendre le vaccin...tant qu'on aura le choix!

Le mérite d'une lettre comme celle-là, c'est de pouvoir informer le plus grand nombre.

Sinon, les actions revendicatrices, ça ne sert jamais à rien, face à l'élite. L'élite sait qu'il y a toujours des "dissidents", et qu'ils chercheront à s'exprimer. Ils savent aussi que d'ignorer le moucheron qui les embête demeure le meilleur moyen pour qu'il reste "sans importance". (ça, c'est en "démocratie"...dans d'autres régimes, on exécute ni vu ni connu)

La masse critique d'informés grandit.

Un mouvement de résistance est latent. Pas seulement à propos des vaccins, mais aussi face à toute la magoullerie exposée en ce moment: Coppenhague, Obama prix Nobel (celle-là, je la rie encore...), fausse pandémie, etc. Les gens commencent à faire des additions et à constater que la somme, c'est qu'on se fait f....rer d'aplomb, de toutes parts.

Ça s'en vient...ça monte, ça monte.

On commence à se faire traiter de "de droite", "de gauche", "communistes", "marxistes", "d'illuminés" de n'inporte quoi par les médias. Mais...

...Il ne faut pas lâcher, demeurer cohérents avec nos convictions, se foutre de ce que les autres pensent (j'en fais l'heureuse expérience: plusieurs de ceux qui me trouvaient flyée il y a deux ans commencent à prendre au sérieux ce que je leur disait à propos de l'élite...on écoute de plus en plus, les évidences sortent). Tous ces attributs qu'on donne aux gens qui posent des questions, ça n'est que la preuve que ça "LES" dérange.

Elle est là, l'importance d'une lettre comme celle-là. Parce que d'attendre une réaction des "officiels", c'est se leurrer.
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Ven 11 Déc 2009, 12:44 pm  gurth
je dit comme Axi-oHm Very Happy
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Ven 11 Déc 2009, 2:33 pm  Tommy
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Ven 11 Déc 2009, 9:58 pm  Sidimund
c'est un beau discours et la lettre est très bien construit.

J'ai quand même pas pu sauver toute ma famille, certains se sont fait vaccinés.. mais j'espère qu'ils auront pas trop de problèmes..
avatar
100 fois mons
Message le Mar 15 Déc 2009, 12:47 pm  Tommy
je n'ajoute pas de commentaires, ça dit tout


==================================================



Le H1N1 est 100 fois moins mortel que la grippe espagnole de 1918



La presse canadienne

10 décembre 2009



LONDRES - La grippe A (H1N1) est beaucoup moins dangereuse que prévu et environ 100 fois moins mortelle que la grippe espagnole de 1918, ont indiqué jeudi les autorités britanniques.

Afin d'en arriver à cette conclusion, le ministère de la Santé a retracé tous les patients hospitalisés en raison du H1N1 entre juillet et novembre. Dans un article publié en ligne sur le site du journal médical BMJ, les experts estiment que, pour chaque tranche de 100 000 Britanniques infectés par le virus, environ 26 en étaient morts.

Le H1N1 est donc quelque 100 fois moins mortel que la grippe espagnole de 1918, qui avait tué 50 millions de personnes dans le monde. Et selon les chiffres fournis dans l'article, le virus semble aussi environ 10 fois moins fatal que les épidémies de grippe de 1957 et 1968.

Récemment, des chercheurs américains ont publié des résultats similaires et affirmé que la grippe A (H1N1) pourrait bien se révéler la pandémie la moins sévère à avoir été répertoriée. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis considèrent que le virus a un taux de mortalité plus bas que la grippe saisonnière.

Quand l'Organisation mondiale de la santé a décrété en juin que la grippe A (H1N1) était une pandémie, elle l'a qualifiée de « modérée ». La plupart des personnes qui contractent le virus ont des symptômes légers comme la fièvre ou la toux, et guérissent sans soins médicaux.
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Mar 15 Déc 2009, 4:35 pm  CONFRERIE_DU_SERPENT
C'est toujours pareil. Ce sont toujours les mêmes qui s'informent. C'est très difficile de convaincre notre entourage. Malgré toutes les preuves, il y en a qui craque quand même. La publicité autour de cette grippe a très bien fonctionné. C'est incompréhensible parfois !
En France, la plupart des médecins conseillent fortement la vaccination. C'est vraiment bizarre, sachant qu'il y a quelques semaines ils étaient tous contre. Je connais quelqu'un qui travaille dans un hôpital, et cette personne m'a dit que le personnel avait une grosse pression. Qu'ils n'étaient pas obliger de se faire vacciner, mais que c'était "fortement" conseillé. Cette personne la faite, mais sous contrainte et après deux semaines d'arrêt maladie, tellement la pression était forte.
Et maintenant, j'en ai deux dans la famille qui se sont fait vacciner et dans une semaine ça en fera trois. Et le pire dans tout ça, c'est que maintenant qu'une personne l'a faite les autres vont suivre. Je le vois gros comme une maison.
De plus, je ne sais pas si c'est valable dans tout les hôpitaux de France, mais en tout cas j'en connais deux où les visites sont interdites dans les services gynécologie et pédiatrie. Sois-disant à cause de la grippe A. Il n'y a que le conjoint qui peut entrer. C'est n'importe quoi ! Qu'est-ce-qu'ils ne feront pas pour continuer à affoler les gens.
J'ai deux personnes dans la famille qui ont eu cette fameuse gippe A. C'était un couple. J'étais tous les jours chez eux et malgré ça je n'ai rien eu et leurs enfants non plus. C'est bizarre pour une grippe qui est soi-disant très contagieuse.
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Mar 15 Déc 2009, 5:39 pm  Sidimund
C'est juste de la foutaise... la grippe h1n1 n'est rien... c'est le vaccine qui fait la différence.
avatar
Re: MR le ministre H1N1
Message le Mar 15 Déc 2009, 9:09 pm  redbird
Un vaccin pour les chats, sinon la grippe féline va nous tuer, car le vaccin ne serra plus efficace ?



Re: MR le ministre H1N1
Message   Contenu sponsorisé
 

MR le ministre H1N1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: OBSERVEZ TOUT TOUT TOUT ! ACTUALITÉS-
Sauter vers: