Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les ravages connus du vaccin contre l'Hini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
tipoual
100 message il n'y aurai pas de message..(jeux de mots)


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 06/05/2009

18112009
MessageLes ravages connus du vaccin contre l'Hini

Journal de Québec :

Deux morts liées au vaccin contre la grippe A





13/11/2009 23h51







Plus de 13 millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe A(H1N1) en Chine jusqu'ici.
Photo © AP

Deux personnes sont mortes après avoir été vaccinées contre la grippe A(H1N1), pour la premère fois en Chine, indique le ministère de la santé chinois, qui estime pourtant qu'il existe une autre cause dans l'un des deux cas.
Dans un communiqué posté sur son site vendredi soir, le ministère révèle que l'autopsie a permis d'établir qu'un des décès, survenu lundi, était du à une attaque cardiaque. Il s'agissait d'un professeur jouant au basket huit heures après la vaccination, dans la province du Hunan.
Les experts ont écarté l'idée qu'une réaction allergique au vaccin soit la cause de ce décès, bien qu'ils attendent encore des résultats de laboratoires et ceux de la seconde autopsie.
Plus de 13 millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe A(H1N1) en Chine jusqu'ici.
Quelque 1235 auraient eu une réaction anormale au vaccin, comme des poussées de fièvre.



__________________________________________________

Et dans l'actualité d'aujourd'hui même :


H1N1 - Un Québécois serait mort à cause du vaccin

Louise-Maude Rioux Soucy 18 novembre 2009 Santé
Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir
Vaccination

Un premier bilan montre que les réactions indésirables au vaccin contre la grippe A(H1N1) ont lieu dans les proportions attendues un peu partout au Canada. La grande majorité est bénigne, mais une poignée s'est révélée plus grave, dont l'une a été fatale au Québec.

Un octogénaire vacciné il y a trois semaines est décédé des suites d'un choc anaphylactique, ont rapporté hier les autorités de la santé publique. «Une enquête a été ouverte afin de déterminer si cette mort a été causée par le vaccin ou par d'autres facteurs», a précisé hier l'administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr David Butler-Jones.

Interrogé à ce propos, le directeur de la protection de la santé publique au Québec, le Dr Horacio Arruda, a précisé que «l'intervention faite sur place avait été adéquate». L'homme de 80 ans souffrait de multiples conditions sous-jacentes. Il est décédé huit jours après avoir reçu son vaccin.

Il n'a pas été possible d'en apprendre davantage hier, Québec s'étant engagé à respecter la confidentialité de ce patient. Les autorités de la santé publique n'ont pas non plus été en mesure d'expliquer comment cet homme âgé a pu se faire vacciner alors qu'il ne fait pourtant pas partie des groupes à risque fixés par Québec.

Au cabinet du ministre de la Santé, on rappelle que certaines situations peuvent justifier le fait que des gens ne faisant pas partie des groupes à risque soient vaccinés en priorité. «Par exemple, et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, on pourrait déployer des équipes volantes dans des CHSLD si une éclosion de grippe se déclarait», a illustré son attachée de presse, Marie-Ève Bédard.

Sur les 1,477 million de doses inoculées au Québec, on a rapporté 23 manifestations cliniques inhabituelles (MCI) graves. À l'exception de cet octogénaire, tous ont rapidement et pleinement récupéré. «Nous sommes dans les taux attendus», a précisé hier le Dr Arruda, soit un taux de 30,8 réactions bénignes et 1 réaction plus sévère pour 100 000 doses données.

Les réactions bénignes comprennent des nausées, de la fièvre, des étourdissements ou des réactions au point d'injection. Sur les 6,6 millions de doses compilées au Canada en date du 7 novembre dernier, on rapportait 36 réactions ayant eu des conséquences graves. Celles-ci ont pris la forme de convulsions fébriles ou de chocs anaphylactiques. Dans tous ces cas, une enquête a été ouverte afin de déterminer si le vaccin en est bien en cause.

Pendant ce temps, le virus de la grippe A(H1N1) a continué sa progression au pays et la force du nombre tire les statistiques vers le haut. L'Agence de la santé publique du Canada a noté hier une «augmentation considérable» du nombre de décès attribués à la grippe A(H1N1) dans les sept derniers jours. Un constat repris par Québec, qui dénombrait hier 37 morts.

Au Canada, «le bilan approche désormais des 200 morts, soit 198 décès rapportés à ce jour». «D'autres suivront», a dit le Dr David Butler-Jones, qui invite les quatre Canadiens sur cinq qu'il reste à vacciner à se présenter dans les centres de vaccination dès qu'ils seront appelés à le faire.

Les trois quarts des décès survenus au Canada concernent des gens faisant partie des groupes prioritaires. Ainsi, contrairement à la grippe saisonnière qui fauche surtout des gens âgés, la moitié des décès attribués à cette grippe ont été rapportés chez des malades de moins de 50 ans. «C'est typique d'une pandémie où il nous est toujours difficile de prédire qui risque de développer des complications, ou même d'en mourir», a déploré le Dr Butler-Jones.

Par ailleurs, le ministre Bolduc a invité hier les parents et les commissions scolaires à être patients. Plusieurs ont en effet fait part de leur mécontentement devant l'absence de plan de vaccination constaté dans certaines régions. «Du transport scolaire sera organisé dans toutes les régions», a promis Yves Bolduc. Les parents devront signer au préalable une formule de consentement. Ils pourront aussi, s'ils le préfèrent, accompagner leur enfant à la vaccination.

La formule la plus efficace demeure toutefois celle du transport scolaire, a dit le ministre. «On a commencé dans quelques régions et tout se déroule très bien.» Le ballet complexe des autobus allait en effet bon train hier Laval, où la vaccination des écoliers avait débuté la veille. Québec suivra le pas dès aujourd'hui, tandis que Montréal doit annoncer les détails de son propre plan ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» un vaccin contre l'allergie aux chats testé sur des souris
» Bientôt un vaccin contre le Sida?
» Un VACCIN contre les maladies AUTO-IMMUNES ??
» vaccin contre la grippe et Humira
» Vaccin contre la grippe : composition pour 2016-2017
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les ravages connus du vaccin contre l'Hini :: Commentaires

Et en Suède :

http://www.spreadthetruth.fr/?p=4552

(Cet article date du 25 octobre)

Hier, c'était le grand jour des autobus à l'école de mon fils. La veille, on nous a envoyé un formulaire à signer, et sur ce formulaire exhaustif (toutes les coordonnées, allergies, etc) on mentionnait clairement que les enfants vaccinés allaient être inclus dans un registre gouvernemental.

Pourquoi, basewell? Ya tu qqun d'assez épais pour aller se faire vacciner deux fois? Me semble que si on veut tenir un inventaire, on n'a qu'à compter les doses avant, pis après la campagne de vaccination. Ça prend par un diplôme en actuariat...

J'ai envoyé le formulaire, coché NON au vaccin, et j'ai biffé toute la section des infos personnelles pour protester.

Seulement 2 enfants n'ont pas embarqué dans l'autobus. Mon fils et un autre...

Autre tranche de vie:

Dimanche soir, c'était supposément la dernière "chance" de se faire vacciner au centre d'achat, pénurie de dose étant annoncée jusqu'à mercredi.

À l'heure du souper, mon bon voisin vient sonner chez-nous pour nous annoncer que sa femme, infirmière, était actuellement en poste au centre de vaccination, qu'il restait plein de doses et qu'elle se tournait les pouces, alors, si on voulait y aller, on n'attendrait pas. Quelques minutes plus tard, mon autre voisine me téléphone pour me dire que c'est mort au centre de vaccination "vous devriez y aller! vous n'attendrez pas", qu'elle m'a dit. J'ai des bons voisins, super bien intentionnés, c'est vrai. Je le dis sans ironie, sont ben fins, et ils pensaient nous rendre service.

Le plus drôle, c'est qu'à peu près au même moment, à la TV, tournaient les nouvelles, avec une image de mon centre de vaccination complètement bondé, et on y annonçait la reprise pour mercredi seulement à cause de la PÉNURIE.

Câlisse (là, scuzez moi, fallait que ça sorte) qu'on nous prend pour des épais.

Une tite dernière pour rester dans le sujet de tipoual.
La plupart des ceux que je connais qui se sont fait vacciner ont eu des pas pire effets secondaires, une sorte de grippe atténuée qui et KO une bonne journée.C'est pas dans les stats, ça.
Nous serons bientôt jugé comme des terroristes puisque nous avons pas pris le vaccin. J'attends juste ce moment là pour que le monde change enfin... je suis peut être méchant mais je pense que c'est nécessaire pour que l'humanité change sa vision des choses.

Il y a jamais eu de pénurie de vaccin, c'est juste pour mettre sous prétexte que le vaccin est rare et que les gens plus ou moins futés vont se guarocher pour en avoir un.

Ils me font bien rire quand ils disent que des gens sont tombés malades après avoir été vacciné mais que les causes ne vient pas du vaccins... Eille, il contient du thimérosal, du mercure en langage social! pis plein d'autre produits et virus dangereux.

Vacciner deux fois... ouch ça doit fesser en sale quand tu tombe malade.. qui sait si les enfants dans le bus auront pas l'autisme un moment donné...
des réactions attendue

et des réactions attendues, c'est normal? on dit vouloir nous protéger contre la grippe et on s'attends à certaines réactions sévères ....... non mais........... bof et puis, je vais éviter d'en rajouter, ça m'enrage trop d'entendre des conneries comme ça


je me demande jusqu'à quel pont nos politiciens se croient eux-même, on sait très bien qu'ils n'ont pas le choix et qu'on les oblige à faire ce qu'ils font
à ce propos, avez-vous remarqué que plus ça va, plus notre ministre de la santé accentue des tics nerveux, dans les dernières entrevues et particulièrement hier, râclements de gorge, les yeux qui clignent beaucoup, voix tremblotante, presque bégaiements, je pense que notre ministre commence à être au bout de son rouleau comme on dit ici, pas facile d'être ministre de la santé par les temps qui courent
Citation :
"Axi-Ohm"]Hier, c'était le grand jour des autobus à l'école de mon fils. La veille, on nous a envoyé un formulaire à signer, et sur ce formulaire exhaustif (toutes les coordonnées, allergies, etc) on mentionnait clairement que les enfants vaccinés allaient être inclus dans un registre gouvernemental. Pourquoi, basewell?

En oui, tu as raison, pourquoi, oui, pourquoi?

Citation :
J'ai envoyé le formulaire, coché NON au vaccin, et j'ai biffé toute la section des infos personnelles pour protester.Seulement 2 enfants n'ont pas embarqué dans l'autobus. Mon fils et un autre...

deux ont refusé! quelle désolation! le peuple québécois est-il à ce point manipulable?


Citation :
mon autre voisine me téléphone pour me dire que c'est mort au centre de vaccination "vous devriez y aller!
Le plus drôle, c'est qu'à peu près au même moment, à la TV, tournaient les nouvelles, avec une image de mon centre de vaccination complètement bondé, et on y annonçait la reprise pour mercredi seulement à cause de la PÉNURIE.

wow, elle est pas mal forte celle-là ! Quelle manipulation!


Citation :
Câlisse (là, scuzez moi, fallait que ça sorte) qu'on nous prend pour des épais.

scusez moi aussi, mais je vais dire comme toi, câlisse, comment se fait-il que les québécois soient si moutons, scusez aussi, mais moi aussi fallait que ça sorte

Citation :
Une tite dernière pour rester dans le sujet de tipoual.
La plupart des ceux que je connais qui se sont fait vacciner ont eu des pas pire effets secondaires, une sorte de grippe atténuée qui et KO une bonne journée.C'est pas dans les stats, ça

en effet, une belle-soeur et son mari se sont fait vacciner la semaine dernière un matin et puis justement, ils ont fait un peu de fièvre, symptôme semblable à une mini grippe pour une à deux journées, et elle me dit que ça, ce n'est pas grave si c'est pour les empêcher d'avoir cette grave grippe


non mais faut-tu être,

scusez mais ça défoule
Sidimund a écrit:
Il y a jamais eu de pénurie de vaccin, c'est juste pour mettre sous prétexte que le vaccin est rare et que les gens plus ou moins futés vont se guarocher pour en avoir un.Vacciner deux fois... ouch ça doit fesser en sale quand tu tombe malade.. qui sait si les enfants dans le bus auront pas l'autisme un moment donné...

en effet, il n'y a probablement jamais eu de pénurie de vacccins, seulement une campagne de peur

vacciner deux fois? hier, le ministre et Horacio Aruda ont dit que les enfants, (de 6 mois à 15 ans si je ne me trompe pas) , n'auront pas deux vaccins mais un double vaccin. Entre vous et moi, c'est encore pire. Une grosse dose massive !

Apparamment, en France, seulement jusqu'à ces derniers jours, seulement 160,000 personnes se sont fait vacciner et plusieurs de ceux-ci n'avaient pas le choix, ils l'ont fait obligés par le milieu dans lequel ils travaillent. Les français sont-ils plus aux aguets des pièges que nous? Secouez les québécois, ils ont besoin d'arrêter d'avoir peur de tout



et de croire tout ce que les autorités leur disent
Fm 93 ce matin, vers 7h45, très Hintéressan1 à la radio.

J'ai entendu qu'un garçon ne marchait plus depuis son vaccin (je suis entrée dans l'auto juste vers la fin de cette entrevue, y manque un bout, je vais réécouter en podcast) et une madame qui est obligée d'avoir un pacemaker depuis sa vaccination.

On dénonçait les effets secondaires du fameux vaccin. Axi, si tu veux avoir la paix, dis que c'est fait, que vous êtes déjà vaccinés. C'est poche mais au moins tu vas être tranquille.

Je laisserai l'émission de Bouchard en lien ici quand j'aurai le temps plus tard...
tipoual a écrit:
Fm 93 ce matin, vers 7h45, très Hintéressan1 à la radio.
Axi, si tu veux avoir la paix, dis que c'est fait, que vous êtes déjà vaccinés. C'est poche mais au moins tu vas être tranquille. Je laisserai l'émission de Bouchard en lien ici quand j'aurai le temps plus tard...

c'est une idée en effet, ça pourrait être quelque chose qu'on peut faire avec certaines personnes avec qui il n'y a rien à faire et qui nous traitent comme des parias parce qu'on ne se fait pas vacciner.
Ou bien on s'affirme, ou bien parfois il faut se protéger. C'est selon les circonstances.


Lien de l'Émission de radio d'hier :

http://www.fm93.com/bouchard-en-parle_b_2_Form.html

Si ca marche pas :

www.fm93.com

Cliquez Bouchard en parle

Ensuite émission du 19 novembre, 7h30

(avancez jusqu'à 13min)
tipoual a écrit:
Axi, si tu veux avoir la paix, dis que c'est fait, que vous êtes déjà vaccinés. C'est poche mais au moins tu vas être tranquille.

C'est sûr que c'est la meilleure solution! Wink

En fait, personne ne m'achale avec ça. Ma montée de lait, c'est contre les autorités qui nous manipulent.

En réalité, on dirait que chaque fois que je rencontre quelqu'un avec qui le sujet de la vaccination s'amorce, c'est plutôt les vaccinés qui sont gênés de me dire qu'ils le sont...comme s' ils se disaient "on n'avait pas le choix".

Belle réussite pour les manipulateurs. Exactement la réaction qu'ils espéraient.

Personnellement, je crois que d'assumer ma décision et de ne pas cacher ma position (que je n'exclame pas partout! ici, c'est différent. Je pogne les nerfs juste sur le forum Twisted Evil .) c'est la meilleure des résistances. En tous cas, je me sens conséquente avec moi-même...si ça se dit Laughing
Je suis en train d'écouter ton FM93...je suis MDR...les cimetières de TVA!
Yé!

Quelqu'un en parle !

Je faisais une recherche pour trouver sur ce qu'il se passe a Thedfford Mines
et je suis arrivée ici!
Ouf, je voulais en faire un résumé et quelqu'un l'a fait avant moi, ça m'a sauvé de l'ouvrage!!! Razz

Résumé :

Conséquences graves du vaccin H1N1Par Suzanne Bissonnette
[Mise à jour 20 novembre 2009]Ce matin [20 nov. 2009] à l’émission Bouchard en parle (au FM 93,3) on a eu droit aux résultats de l’enquête des recherchistes à propos des effets secondaires présumés attribuables au vaccin contre la Grippe A.

Cas moins graves
Plusieurs personnes ont appelé pour dire qu’elles ont eu de la fièvre et de la difficulté à se lever ou marcher. Plusieurs n’ont pas alerté la Santé Publique… ceux-là il est certain qu’on ne pourra pas les comptabiliser.

Cas graves
On rapporte le cas d’une dame de moins de 40 ans, jusque là en pleine santé, qui a été vaccinée le 9 novembre. Elle est maintenant hospitalisée à l’Hôtel-Dieu de Lévis aux soins intensifs parce que son état s’est détérioré au point qu’elle a fait un infarctus, sans aucun antécédent cardiaque.


Un homme a aussi téléphoné (Jean-François) pour témoigner que son enfant a présenté des effets indésirables et qu’on a trouvé en faisant des tests, des foyers épileptiques. Au début on lui disait «être certain que le vaccin n’en était pas responsable.» Par la suite on a confirmé à la suite de tests, qu’il y a effectivement quelques cas de manifestations neurologiques, manifestations de rejet chez certains enfants. Une chance, avec le temps c’est disparu. L’enfant se porte bien maintenant.

Bouchard en a profité pour interviewer le Dr. Gaston De Serres, épidémiologiste, afin de savoir ce qu’il dit de tout ça.

Portrait des effets indésirables
Il a demandé au docteur quel est le portrait actuel de la situation des cas d’effets indésirables. Le bon docteur n’avait pas ces chiffres en mains, il a finalement admis que globalement, on dénombre actuellement environ 750 déclarations d’effets secondaires, dont beaucoup d’effets locaux (fièvre, allergies…) attendus, parce que, ajoute-t-il, il est connu que ce vaccin cause plus d’effets secondaires locaux que les autres vaccins contre la grippe saisonnière. Lorsque Bouchard lui fait remarquer que c’est bien la première fois qu’il entend parler de ça, le bon docteur de lui répondre «qu’il n’y a pas de cachette dans ça, les informations sont disponibles sur Internet.»

Un poids, deux mesures
On nous a pourtant mis en garde contre l’effet pervers de la diffusion d’informations médicales sur Internet. J’imagine qu’ici il faut comprendre que seules certaines sources sont crédibles… Un peu comme le coran et la bible je suppose ? M’enfin, c’est une autre histoire.

Je regrette que Bouchard ait oublié de lui redemander pourquoi on n’entend pas parler du fait que ce vaccin cause plus d’effets secondaires locaux que le vaccin contre la grippe saisonnière.

À la fin, l’animateur avoue qu’il préfère prendre le risque d’attraper une grippe fut-elle pandémique, plutôt que de risquer subir les effets indésirables (plus ou moins connus il faut l’avouer) de ce vaccin.

Pour faire suite au téléphone d’hier de la dame qui s’est fait installer un pacemaker, un article du Journal de Québec lui est consacré ce matin.


Sur les ondes du FM 93,3 FM ce matin [jeudi le 19 novembre] à «Bouchard en parle» à partir de la portion 07h30, l’animateur annone qu’on lui a envoyé plusieurs infos qui pointent toutes dans la même direction, soit que plusieurs personnes seraient hospitalisées au centre hospitalier de Thetford Mines pour des complications sévères suite au vaccin contre la grippe H1N1. Il a été impossible aux recherchistes d’obtenir confirmation des autorités de l’hôpital. Ils ne retournent pas les appels.

Auparavant, Bouchard explique ce que nous savons tous: il est beaucoup plus facile d’obtenir de l’information sur les décès causés par la grippe A(H1N1) que pour celui causé par le vaccin. La Santé publique refusait hier en conférence de presse, de donner quelqu’information que ce soit. Nous ne savons ni le quand, ni le comment… Rien ! Alors il invite les gens qui auraient quelque chose à dire à l’appeler pour dire ce qu’ils savent. Plusieurs l’ont fait. À la fin, il invite les responsables de la Santé Publique de rappeler à la station pour confirmer ou infirmer les informations fournies par les auditeurs. Il dit en substance: «Ne venez pas dire demain en conférence de presse qu’une radio à Québec fait capoter le monde, appelez-nous pour nous dire si on est dans le champ ! Vous ne nous parlez pas !»





Grave conséquences, elle aurait pu mourir.
Il s’agit d’une employée du secteur de la santé, elle travaille dans un centre hospitalier de la région de Québec. Elle s’est fait vacciner le 26 octobre à l’hôpital St-François d’Assise. Une heure après elle avait déjà un bon mal de tête. Dès le lendemain matin elle notait des difficultés à respirer et éprouvait des difficultés à marcher.

Le 29 octobre, le 911 et l’ambulance sont appelés et on constate que ses pulsations cardiaques sont à 35. Son cas est rapporté à l’Agence de Santé publique comme étant une réaction grave au vaccin H1N1. Le test H1N1 est négatif, elle n’avait donc pas la grippe.

Le 1er novembre on lui installe un pacemaker, qu’elle devra garder à vie, pour un blocage auriculaire ventriculaire.
Elle a appelé l’attaché de presse du ministre Bolduc et s’est fait traiter de folle quand elle a soulevé l’hypothèse que les vaccins ne seraient peut-être pas sécuritaires et suffisamment testés.

Le médecin qui l’a opérée lui a dit qu’elle pourrait retourner travailler dès le 9 novembre mais le centre hospitalier où elle travaille ne lui permet pas de réintégrer son poste… et on peut se demander pourquoi.

Toutes les semaines l’Agence lui téléphone et il semble qu’ils font une enquête pointue, ils cherchent exactement LA DOSE de vaccin qui serait en faute.

Malheureusement, ni vous ni moi ne sommes au courant de ce cas… si tant est qu’il soit véridique. Je vous invite à écouter l’extrait et de juger par vous-même si la dame a l’air d’une fabulatrice. Il faudra surveiller cette histoire et actualiser les infos qui sont actuellement disponibles. Merci de m’avertir si vous en savez plus.





FM 93,3- Émission Bouchard en parle 19 novembre 2009 - entre 7:30h et 8:00h

Source H1ntéressan1e! : http://www.resterenvie.com/blogue/?p=731

Et au Journal de Québec aujourd'hui :

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/sante/archives/2009/11/20091119-232438.html

Article :

Une agente administrative en milieu hospitalier s’est retrouvée en détresse respiratoire et cardiaque six jours après s’être fait vacciner, et elle est convaincue que le vaccin en est la cause directe.


Les conséquences pour Agathe Robitaille ont d’ailleurs été très importantes puisqu’on a dû lui implanter un stimulateur cardiaque.

« Une heure après avoir été vaccinée, j’avais des maux de tête et j’ai appelé mon employeur pour lui dire que je ne pouvais pas entrer au travail », a expliqué Mme Robitaille, qui n’est pas retournée au travail depuis.

Deux jours plus tard, Mme Robitaille, sans problème de santé particulier, avait de la difficulté à marcher et elle a dû se rendre à la clinique puisqu’elle avait aussi de la difficulté à respirer.

« Le médecin m’a conseillé de me rendre à l’urgence, mais, travaillant moi-même dans le domaine de la santé, je ne voulais pas engorger le système. Je suis donc retournée chez moi en me disant que ça passerait. Le lendemain, ma fille a appelé le 9-1-1 parce que je n’arrivais presque plus à respirer », a-t-elle raconté.

Dans l’ambulance, on lui a installé les lunettes d’oxygène et un masque de Ventolin. Arrivée à l’hôpital, elle en était à 35 pulsations cardiaque par minute, alors que la moyenne au repos varie de 60 à 70.

« Je me sentais partir... et je suis certaine que ce qui m’est arrivé a été causé par le vaccin qu’on m’a injecté », a-t-elle ajouté, même si aucun médecin n’a voulu confirmer son hypothèse.

Médecins sans réponse

« Ils ne sont pas capables de prouver que c’est à cause du vaccin, mais ils ne sont pas non plus capables de me prouver que ce n’est pas ça. La seule qui a osé me confirmer quelque chose, c’est une infirmière qui travaille à la Santé publique, et qui m’a dit que j’avais eu un syndrome oculaire respiratoire », a précisé la quinquagénaire, qui a toujours prôné la vaccination puisqu’elle travaille auprès des bébés naissants.

Depuis les événements, la Santé publique a appelé la Mme Robitaille chaque lundi pour lui faire répéter son histoire. « Ils voulaient même savoir à quelle heure je m’étais fait vacciner pour retrouver le numéro de la dose », a-t-elle dit.

Questionnée à savoir si les gens devraient prendre le vaccin, elle est catégorique : « Je vous laisse décider, mais moi, je le regrette, et je peux vous garantir qu’on ne mettra plus jamais rien dans mon corps. »

Consciente que bien des gens se font vacciner par peur ou par panique, elle les invite à bien réfléchir aux conséquences. « Moi, j’ai décidé de parler après avoir vu deux annonces dans le Journal qui demandaient des sujets pour tester le vaccin... Pour moi, c’est la goutte qui a fait déborder le vase », a-t-elle laissé tomber en terminant.

_______________________________________________________________________________

Sauf que je cherche toujours ce qu'il se passe à Thedford mines...


Dernière édition par tipoual le Ven 20 Nov 2009, 12:53 pm, édité 1 fois
Hallucinant les témoignages. Du vrai monde, des vrais effets inquiétants.
et ce midi à l'émission de François Paradis à TVA
il y avait une période de temps pour les gens qui avaient eu des effets secondaires indésirables, plusieurs personnes ont écrit ou appelé MAIS il y avait à l'émission un bon docteur qui était là pour répondre à chaque personne que leur problème n'avait rien à voir avec le vaccin, que ce n'était pas dans les effets secondaires des vaccins etc etc etc, dégueulasse.......... finalement, TVA a joué le jeu des autorités pour discréditer les gens qui se plaignaient d'effets du vaccin.......
y compris ceux décrits ci-haut dans vos écrits (pris sur le net et dans les journaux) , il disait que des choses comme ça arrivent toujours et sans que ça ait rapport avec des vaccins et donc que ce n'est que le fruit du hasard, ............ méchant cerveau lavé ce médecin.......
il n'y a rien de pire que celui qui ne veut pas voir, qui ne veut pas entendre


faut pas nous prendre pour des caves tout de même

et cette fin de semaine, essayez de vous trouver quelques minutes pour aller voir la petite vidéo que j'ai mis sur l'autre post (effet pervers des vaccins).où un des chercheurs dit clairement qu'il y avait des cancers de mis dans les vaccins contre la polio et il dit plein d'autres choses aujourd'hui , c'est un vieil enregistrement, avec des bouts censurés mais il vaut la peine, le médecin ayant commencé dans les années 50 est maintenant mort en 2005

vous allez être estomaqués par ce que vous entendrez


avatar
le pire est à venir
Message le Ven 20 Nov 2009, 7:31 pm  redbird
j'ai hâte de voir ça dans 6 mois, si seulement la pourriture dans le gouvernement peut crever !

Le pire est à venir, je ne parle pas des conneries concernant 2012, mais de pire encore, la vie parmi un troupeau de rat va être le clou dans le cercueil de l'humanité.

Vivre collé les uns sur les autres avec l'autre qui tousse dans ta bouffe, les petits vieux avec leurs vieux mouchoirs dans leur manches, il y a rien de mieux pour une pandémie et pour une réduction massive.

l'enregistrement des armes à feu va rien changé, il va avoir des actes sadique contre l'humain de plus en plus, car le bioterrorisme est de plus en plus à la porté de tous le monde !

La pire des armes va être à la porté de tous le monde.....
une guerre mondiale.. c'est justement à quoi qui va arriver.
je dirais a partir de mars 2010, au premier trimestre, ça va cogner dur, autant sur la santé que sur l'économie.
Nous sommes 6,7 milliards, en 2050 nous allons être 10,7 milliards, alors un ménage s'impose, notre planète ne tiendra pas encore 100 ans.

Je suis pour un génocide Mondial, même si je meurt le premier, temps que c'est une mort rapide, mais avec les virus qui risquent de se présenté à nos porte je risque d'être déçu.....
redbird a écrit:
Je suis pour un génocide Mondial, même si je meurt le premier, temps que c'est une mort rapide

Heu...tu réalises ce que tu écris?

Un génocide implique qu'une poignée de psychopathes décide de qui mérite de vivre, et qui pas.

Sur quelles bases se dresse ce jugement horrible? Généralement sur les intérêts propres des "génocideurs". Je n'ai certainement pas envie de perdre le privilège de vivre pour le laisser à d'autres, quel que soit le prétexte ou le contexte.

Ce n'est pas à mon "semblable" de prendre cette décision.

Je mourrai quand mon heure sera venue, pas quand Rocky le filou et ses bildebourgeois le décideront.

Non? Comment peux-tu être d'accord avec ça, c'est un crime. Peut-être que tu t'es juste mal exprimé?
Nous sommes trop d'humains, c'est plate à dire, mais ça prend des gens pour réduire la population mondial, ont le fait avec les animaux. Qui va vouloir ne pas se reproduire à cause de maladie héréditaire ou manque d'agent ? qui voudra avoir seulement un seule enfant ?

Quand je parle de génocide mondial, je parle de manière propre et digne, dans le pure hasard, peut-importe le statut, peut-importe la race, un simple coup de pouce pour notre planète et laisser faire la nature pour le reste.

donc se que je veut dire, c'est que si la grippe H1n1 réduit la population cela est positif pour dame nature.

si c'est un génocide commis par des fous qui veulent imposé une dictature, ou une religion, ou une race, alors se genre de chose n'a pas raison d'être.................
C'est juste pas le bon mot: un génocide désigne un crime. Toi, tu parles de sélection naturelle. Wink
problablement qu'on ne saura jamais la vérité...et même si on pouvait dire que c'est à cause du vaccin.. Qui le croirais vraiment ?
car il y aurait toujours ceux qui pronent le vaccin et personne ne pourrait mettre en justice les docteurs médecins gouvernements ou la compagnie même de ce vaccin...

C'est peine perdu...mais il faut garder l'espoir...

Tant que les nouvelles seront contrôlés ...

T'as beau mettre ca sur internet cela n'a pas de valeur...car beaucoup ne croient qu'une seul parole celle de la vérité masquée et prononcée par ceux qui nous gouvernent.


Il faut prendre et en laisser il faut juger objectivement avec sagesse et intelligence...et écouter notre petite voie intérieure
avatar
gurth a écrit:
Tant que les nouvelles seront contrôlés ...

T'as beau mettre ca sur internet cela n'a pas de valeur...car beaucoup ne croient qu'une seul parole celle de la vérité masquée et prononcée par ceux qui nous gouvernent.


les médias sont contôlées dans certains cas et dans d'autres ils sont tout simplement cerveaux lavés et conduits par la peur de s'affirmer, la peur d'aller contre ce que les autorités demandent. Pourquoi ont-ils peur? Comme bien humains, ils sont humains et ils ont peur de perdre leur job, leurs acquis, etc etc....
finalement, peur de tout remettre en question, garder le statut quo, c'est moins dangereux que de se remettre en question et de remettre en question les système établi

on se fait croire que ce qu'on ne connaît pas n'existe pas et que les autorités gouvernementales ne nous veulent que du bien



 

Les ravages connus du vaccin contre l'Hini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: OBSERVEZ TOUT TOUT TOUT ! ACTUALITÉS-
Sauter vers: