Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Iran et Usa....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sirios
Prince du Post


Nombre de messages : 55
Age : 56
Localisation : Athenes - Grece
Date d'inscription : 12/06/2006

17082006
MessageIran et Usa....

lisez SVP et informez vous....ou si vous etes deja en conaissence de cette analyse reflechissez...

Usa-Dollar-Iran
Confirmation Crise Systιmique Globale fin Mars 2006





Neuf indices prouvent que la crise est en train de commencer

A travers notamment l'analyse de 9 indices dιveloppιe dans le GlobalEurope Anticipation Bulletin N°3 coordonnι par Franck Biancheri, et dont cinq sont prιsentιs dans ce communiquι public, LEAP/E2020 confirme son alerte concernant le dιclenchement d'une crise systιmique globale pour la fin du mois de Mars 2006. Les ιvolutions internationales rιcentes affectant en particulier le fonctionnement du systθme financier international et les ιvolutions prιoccupantes aux Etats-Unis notamment quant ΰ la fiabilitι des statistiques concernant l'ιconomie amιricaine, conduisent en effet notre ιquipe de recherche ΰ conclure que cette crise systιmique globale est dιjΰ en train de commencer.

Tout se joue bien autour de M3

Comme l'illustre la plupart des 5 indices prιsentιs dans ce communiquι, les derniθres semaines ont confirmι le rτle d'indicateur dιcisif que constitue la dιcision par la Rιserve Fιdιrale amιricaine d'arrκter le 23 Mars 2006 la publication de M3. LEAP/E2020 est dιsormais convaincu que cette dιcision anticipe une pιriode qui va voir une accιlιration de fonctionnement de la planche ΰ billets des Etats-Unis, camouflιe derriθre un discours de maξtrise de l'inflation, aboutissant ΰ un effondrement du Dollar US et une monιtarisation de la dette amιricaine (publique et privιe) dont un nombre croissant de spιcialistes aux Etats-Unis estiment qu'elle ne pourra jamais κtre remboursιevu son montant gigantesque en augmentation constante (la dette publique amιricaine reprιsente dιsormais plus de 8.000 milliards de Dollars, soit prθs de 4 fois le budget fιdιral 2006). Selon la trθs conservatrice Heritage Foundation, si l'on intθgre les consιquences budgιtaires des dιcisions prises rιcemment par l'administration Bush concernant la santι et les retraites, la dette rιelle est de 42.000 milliards de Dollars, soit 18 fois le budget fιdιral, et trois fois et demi le PIB amιricain de 2005.

… et de l'Iran

Tout en confirmant le rτle catalyseur de l'ouverture d'une bourse pιtroliθre en Euro par l'Iran (dont les rιcentes dιclarations iraniennes laissent entendre qu'en cas d'aggravation de la crise les autoritιs iraniennespourraient tout simplement dιcider d'effectuer leurs transactions internationales en Euro, suivant en cela la Syrie qui a dιcidι d'adopter cette politique il y a quelques semaines) et/ou d'une attaque amιricaine et/ou israιlienne contre l'Iran qui sera probablement une " attaque surprise " et sans soutien du Conseil de Sιcuritι de l'ONU, l'ampleur de la rιaction ΰ la publication du communiquι LEAP/E2020 a mis ΰ jour un malaise profond d'une partie des acteurs du systθme financier, en particulier des acteurs individuels. L'impact particuliθrement important aux Etats-Unis oω les rιactions se sont focalisιes sur la question, centrale ΰ nos yeux dιsormais, de M3, de la bulle immobiliθre, des dιficits amιricains et de la rιalitι des rιsultats annoncιs de l'ιconomie amιricaine, a conduit LEAP/E2020 ΰ centrer ce deuxiθme communiquι mensuel public sur cet aspect de la crise systιmique globale, d'autant que des ιlιments particuliθrement prιoccupants se sont faits jours ces derniθres semaines.

La bulle immobiliθre vient bien d'ιclater…

Par ailleurs certaines des prιvisions faites par LEAP/E2020 sont dιjΰ devenues rιalitι comme l'ιclatement de la bulle immobiliθre aux Etats-Unis (baisse de 5% des ventes de maisons neuves en Janvier 2006 par rapport ΰ Janvier 2005, une premiθre depuis 5 ans, et extension ΰ prθs de 6 mois du stock de maisons ΰ la vente, chiffre le plus ιlevι depuis 1998). La fin de la bulle immobiliθre amιricaine va progressivement affecter la consommation des mιnages amιricains qui est elle-mκme dιpendante de leur endettement croissant gagι sur leurs biens immobiliers, parallθlement le ralentissement de l'immobilier va directement affecter la crιation d'emploi puisque ce secteur a ΰ lui seul fourni 40% des crιations d'emplois privιs ces cinq derniθres annιes aux Etats-Unis.

… les monnaies et les bourses des pays ιmergents sont bien les premiθres touchιes par la crise…

Au cours de la semaine du 20 Fιvrier 2006, la baisse de la cτte de la Couronne islandaise par les agences internationales de notation du fait de l'ampleur des dιficits islandais a entraξnι une baisse brutale de 10% de cette monnaie suivie de baisses connexes des monnaies brιsilienne, sud-africaine, mexicaine et indonιsienne du fait des positions spιculatives prises par les opιrateurs intervenant sur les monnaies des marchιs ιmergents. La semaine du 6 Mars 2006, c'est au tour des monnaies d'Europe centrale et orientale d'κtre brutalement attaquιes ΰ cause des craintes que reprιsentent leurs dιficits excessifs et des nouvelles politiques (hausses d'intιrκts et/ou rιduction des liquiditιs par les banques centrales europιenne et japonaise). Enfin depuis le 14 Mars 2006, on assiste ΰ un crash des bourses arabes dont celles d'Arabie saoudite et des Emirats arabes (dιjΰ plus de 15% perdus en vingt-quatre heures et les experts locaux s'attendent ΰ une baisse de 50% ΰ 60% dans les prochaines semaines).

… et la crise de confiance dans l'ιconomie amιricaine est bien un facteur-clι du dιclenchement de crise globale

L'un des ιlιments laissant penser que la crise est dιjΰ en train de commencer est bien l'extraordinaire impact de l'Alerte LEAP/E2020 de Fιvrier 2006, qui constitue en soi un indicateur d'une inquiιtude immense ΰ l'ιchelle mondiale. Selon LEAP/E2020, le systθme financier international, et en particulier sa base " Dollar ", n'est en fait plus fondι que sur deux piliers interconnectιs : d'une part la confiance des acteurs dans le systθme lui-mκme, et d'autre part les statistiques qui dιcrivent l'ιvolution du systθme. Au titre de ce deuxiθme pilier, l'impact de l'Alerte LEAP/E2020 au niveau mondial constitue en soi un facteur trθs important ΰ analyser puisque les dizaines de millions de pages vues, les centaines de milliers de visiteurs individuels sur le site Europe 2020, les traductions spontanιes de l'article dans prθs d'une vingtaine de langues et sa reprise par des centaines de sites, de mιdias et de blogs dans le monde, et en particulier la popularitι de l'analyse aux Etats-Unis mκme, tιmoignent d'une inquiιtude croissante face ΰ l'ιvolution du systθme lui-mκme. Cet ιlιment est en effet partie intιgrante de la crise systιmique globale dans un systθme oω le facteur psychologique, la confiance, est devenu central.

Cinq des neuf indices qui tιmoignent de l'accιlιration du processus de crise

Voici selon LEAP/E2020, cinq des neufs indices qui prouvent que la crise systιmique a dιjΰ commencι :

1. la situation de cessation de paiement du gouvernement amιricain depuis la mi-Fιvrier 2006, car il a atteint le plafond d'endettement autorisι par le congrθs. Depuis cette date, le gouvernement amιricain a cessι d'ιmettre les " State and Local Government series (SLGS) nonmarketable Treasury Securities ", emprunts des collectivitιs locales amιricaines, pour continuer ΰ pouvoir ιmettre les Bons du Trιsor US. D'aprθs le ministre des Finances US, John Snow, si ΰ la mi-Mars, le congrθs n'a pas votι une hausse du plafond d'endettement de 800 milliards de dollars supplιmentaires (soit 10% du plafond actuel de 8 200 milliards de Dollars US, pourtant dιjΰ augmentι deux fois ces 3 derniθres annιes), la cessation de paiement deviendra effective.

2. la dιmission surprise du N°2 de la Rιserve Fιdιrale, Roger Ferguson, en charge des crises une semaine aprθs la parution de notre alerte de Fιvrier, alors qu'il lui restait encore un mandat de 8 ans. Roger Ferguson ιtait celui que les milieux crιditaient de la gestion monιtaire rιussie du 11 Septembre 2001 puisqu'il ιtait aux commandes alors que Greenspan ιtait en Europe ce jour-lΰ. Son opposition aux choix stratιgiques du nouveau prιsident de la Rιserve Fιdιrale amιricaine ιtait de notoriιtι publique

3. la dιcision par la Banque de Chine, principal organisme chinois gιrant les rιserves de change, d'autoriser ses clients ΰ ιchanger leurs Dollars US contre de l'or afin notamment de diversifier ses avoirs aujourd'hui principalement en Dollars US.

4. l'accroissement continu des dιficits public et commercial US en 2006 (respectivement $119 milliards pour Fιvrier et $68,5 milliards pour Janvier) montre qu'il n'y a aucune maξtrise des tendances en cours, et qu'au contraire on constate une accιlιration des dιrives. Le dιficit mensuel du budget est le plus ιlevι jamais enregistrι. Le discours dominant ΰ Washington ne cherche mκme plus ΰ ιvoquer un redressement, mais se contente d'expliquer que ces dιficits sont sans importance car l'ιconomie a changι. C'ιtait ιgalement le discours dominant ΰ la veille de l'ιclatement de la bulle " Internet ", avec la " nouvelle ιconomie ". On sait ce qu'il en a ιtι. A titre d'information, ces cinq derniθres annιes les Etats-Unis ont empruntι au reste du monde plus d'argent que dans toute leur histoire cumulιe de 1776 ΰ 2000.

5. les doutes croissants aux Etats-Unis mκme sur la fiabilitι des statistiques ιconomiques amιricaines, qui dιbouchent sur des analyses indiquant que depuis trois ans le PNB amιricain est en fait en rιgression et non pas en croissance , et que l'inflation rιelle est actuellement entre 6 et 12% aux Etats-Unis (ce qui ιvidemment ΰ des consιquences directes sur la rentabilitι rιelle des diffιrents types d'investissements).

L'anticipation est donc bien de circonstance pour tenter de limiter les dιgβts

Une crise systιmique se rιpand comme un tsunami progressant ΰ travers l'ocιan et affectant les diffιrentes cτtes avec des dιlais variables. Quand la vague touche la cτte, le tsunami s'est formι depuis dιjΰ un long moment. Et c'est donc en ιtant informι le plus tτt possible que chacun peut espιrer prendre les mesures nιcessaires de sauvegarde. En tout ιtat de cause, pour LEAP/E2020, au vu des neufs indices dιcrits ci-dessous, il ne fait dιsormais aucun doute que la crise entre dιsormais dans sa phase de dιclenchement. Le GlobalEurope Anticipation Bulletin N°3 dιtaille l'ensemble de ces analyses et indique certaines pistes de solution en terme d'aide ΰ la dιcision pour essayer d'ιviter qu'acteurs privιs ou publics ne soient pris au dιpourvu.

Au vu des tendances trθs lourdes et convergentes en direction de la crise systιmique annoncιe, seules des tendances tout aussi puissantes pourraient inverser l'ιvolution dιcrite par LEAP/E2020. A ce jour, LEAP/E2020 n'est pas parvenu ΰ identifier la moindre de ces tendances " inverses ". Contrairement ΰ ce qu'on peut lire parfois, " les crises arrivent mκme si elles ne semblent pas dans l'intιrκt collectif " (la premiθre guerre mondiale ou la crise de 1929 en constituent deux bons exemples). Les dirigeants internationaux n'ont plus aucune maξtrise des ιvθnements comme le dιmontre chaque jour la crise iranienne, la guerre civile irakienne, ou l'absence de maξtrise des dιficits amιricains. Il est illusoire de les imaginer en " deus ex machina " rιsolvant ΰ la derniθre minute des problθmes qu'ils ont contribuι ΰ dιvelopper ces derniθres annιes. Et enfin, en cas de crise, et contrairement ΰ ce qu'il s'est passι ces derniθres dιcennies, le Dollar ne jouera plus le rτle de valeur refuge car la perte de confiance dans les Etats-Unis et leur monnaie (y compris par les Amιricains eux-mκmes) est justement l'un des facteurs de cette nouvelle crise.

Au-delΰ des analyses dιtaillιes dans GEAB 3, LEAP/E2020 souhaite donner deux indications claires aux lecteurs de son communiquι public:

· quand une crise systιmique globale approche, il est essentiel de diversifier ses avoirs au maximum, car dans l'imprιvisibilitι de son dιroulement, seule cette diversification assure d'ιviter de perdre trop. Et c'est lΰ un ιlιment important ΰ garder ΰ l'esprit : dans une crise gιnιrale, l'objectif n'est plus de gagner, mais devient de ne pas trop perdre.

· en matiθre de devises, LEAP/E2020 a pu constater que ses analyses et conseils stratιgiques concernant l'Euro ont ιtι lus et commentιs largement au plus haut niveau des dirigeants de la zone Euro. Cela renforce notre sentiment que l'Euroland constitue dans les mois ΰ venir la seule zone monιtaire capable de rιsister correctement ΰ la crise du Dollar. Les dιcideurs ont pris conscience dans les dιlais nιcessaires des mesures ΰ prendre pour le jour venu.



L'article original est consultable a l'adresse suivante: http://www.europe2020.org/fr/section_global/150306.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» De la liberté de religion en Iran
» (1970) La vague d’OVNI en Iran Auteur : John Greenewald Jr.
» LE PRÉSIDENT RUSSE MEDVEDEV AVERTIT SÉRIEUSEMENT L'IRAN... BRAVO !
» Arretons les tortures en Iran.
» site nucleaire en Iran ???
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Iran et Usa.... :: Commentaires

Re: Iran et Usa....
Message le Ven 18 Aoû 2006, 4:14 am  nova
+1 Sirios !!

De plus tous les contrats sont signés en Pétro-dollars plus exactement.
Hors l'arabie saoudite est a sont maximum de production de l'or noir et l'evaluation de ses réserves sont largement inferieur a 10 ans !!

Le fait que l'Iran agite la menace d'une bourse d'echange en euro, fait peser le risque que ceux ayant comme base refuge ces pétro dollards decident de s'en débarasser pour des petro euro, l'economie américaine et plus précisement sa dette etant pratiquement exclusivement basé sur ses petro dollards, s'effondrera massivement et dans un temps trés court.

D'ou l'interet d'eclater l'Iran et de l'empecher de créer cette bourse d'echange.

Mais pas que l'Iran !!

Le rapport de Force change dans l'approvisionement des ressources qui change en direction....de la chine car l'Iran et la russie construisent des liens forts avec l'empire du milieu qui a soif soif soif!!

Pour des explications plus précises lol

http://www.voltairenet.org/article138941.html

http://www.voltairenet.org/article137226.html

http://www.ummofiles.com/POMAGALSKY/possible_crise_economique.htm

..................................

Mais ne soyons pas dupe non plus, les USA ont d'autres cordes a leur arc en ce qui concerne l'energie (Z machine, énergie libre ect...)
Tout ceci n'est qu'un prétexte déstiné a justifier auprés de son peuple 4*4 une fausse guerre énergétique et de civilisations.
avatar
Re: Iran et Usa....
Message le Ven 18 Aoû 2006, 4:49 am  synthetis
Ya combien de niveaux de subtilité dans tout ca..
Il apparait clairement donc qu'il y a crise économique aux USA..mais à un autre niveau..ceci ne serait pas grave..car l'énergie libre existerait?
Alors pourquoi s'en faire?
C trop compliqué..je pige rien..AHHAHAHAHA
Re: Iran et Usa....
Message le Ven 18 Aoû 2006, 8:43 am  sirios
cher Nova j'ai bien vu ce que vous mentionnez ou sous entendez avec les articles mentionnes....
N'oubliez pas que le concours de prix et de relations entre Euro et Dollar vont etre destabilise si la Russi entre plus serieusement au jeu...comme elle a deja montre ses capacites, avec le gaz naturel..
L'analyse mentione la hault n'es pas loin de nous montrer la verite majeure de cete querre...la tendance de monopolisation de tous les rechourches...et la querre entre eux, pour DOMINER !!! sans oublier l'importence de valeur "eau" potable et utilisable dans les familles de monde entier....
Re: Iran et Usa....
Message le Ven 18 Aoû 2006, 9:08 am  nova
Sirios, on se vouvois ?lol

Pour faire une grosse synthese de ce que je pense, vu les divers elements minimes que nous pouvons avoir en notre possession.
Derriere un pseudo conflit energétique sous poudré de pensées gnostiques ne pouvant deboucher que sur un conflit mondial a court-moyen terme , se cache toujours la même mégalomanie eugeniste d'amélioration de la race et de contrôle de l'espece.

On rase tout et on sort du chapeau, comme par miracle les solutions du salut d'une partie de l'humanité que prone par exemple les extremes de tout bords.

Comme a chaque fois, je le repete, les victimes ne sont pas toujours celles auxquelles on pense mais aussi les spéctateurs qui comme nous regardent leurs tristes desseins se déssiner sous leurs yeux. Sleep

Bienvenue a Gataca
Re: Iran et Usa....
Message le Lun 21 Aoû 2006, 7:20 pm  Saïgonfire
Re: Iran et Usa....
Message   Contenu sponsorisé
 

Iran et Usa....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: OBSERVEZ TOUT TOUT TOUT ! ACTUALITÉS-
Sauter vers: