Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juan-Matus
Lache pas, il en reste 5 pour 20


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Ven 28 Juil 2006, 5:08 am

La nature de Dieu


Une force infinie et incréée,
À la conscience absolue et à l'intelligence parfaite,
Dont l'énergie illimitée imprègne et excède sans horizon la totalité sans bornes de l'espace,
Et habite l'intimité infinitésimale de toute chose ;

Une force à la subtilité ultime,
Mais à l'existence éternelle ;

Une force omniprésente qu'aucune main et qu'aucune machine ne peuvent saisir,
Mais que seul le cœur ouvert est capable de percevoir,
Tout cela et un absolu au-delà de tout ce qui existe :
Telle est la réalité de ce Suprême des suprêmes que vous appelez Dieu.

Et pendant que vous vous demanderez peut-être si mes mots ont un sens autre que celui qui se
répandrait en métaphores aux contours de la pensée,
Et pendant que vous vous retournerez peut-être en pensée vers le monde,
Avec une pointe d'inquiétude dans les yeux,
Afin de vous assurer que nul ne vous aura aperçu en train d'acquiescer à des paroles aussi peu
conformes à la raison maté­rialiste
Cette pensée qui règne en maître dans les sphères qui sécrè­tent les idées autorisées…

Pendant ce temps,
Où votre cœur se sera peut-être incliné une fois de plus devant l'imposant édifice des autorités
intellectuelles de votre époque,
La bénédiction de Dieu aura continué de reposer sur vous,
Et la voix silencieuse de Dieu aura continué à vous murmurer la seule chose que Dieu ait jamais dite
à une âme vivante :
« Aime de tout ton cœur et tu deviendras ce que je suis. »

...

Et voici ce que je vous dis :
Dieu n'attend rien de vous,
Et il vous exhorte seulement à éveiller ce qui en vous est de sa nature immortelle :
Votre divinité intérieure.

Vous auriez peut-être aimé que mes paroles soient des paraboles et des métaphores,
Et que leur sens ne renvoie en vérité qu'aux réalités matérielles et psychologiques de votre existence ordinaire.
Mais c'est moi qui vous demande d'écarter le voile de la matière
Et d'oser regarder le monde à travers l'intelligence de votre cœur,
Car mes paroles ne sont pas des allégories pour exprimer les divers visages de la matière et de la psyché,
Mais seulement de petites ombres sur un support,
Des ombres qui rendent témoignage à la vérité de l'essence de la conscience et de l'essence de la vie.

Que m'importe si vos oreilles n'ont peut-être jamais appris à aimer autre chose que les sagesses et les plaisirs de la matière et de la psyché :
Je dois dire la divinité intérieure et l'amour qui l'éveille,
Et laisser le soin à votre cœur de se saisir de mes paroles et de faire de cet écrit une aide pour
cheminer dans les hauteurs des réalités de la conscience.

Soyez fier de votre aspiration à la réalisation spirituelle,
Et vivez-la sans vous cacher des incrédules,
Sans vous lancer à l'assaut des incroyants,
Et sans vous prosterner devant des enseignants spirituels :
Vivez votre aspiration spirituelle en prenant l'éveil de la divinité intérieure pour seul but,
Le cœur pour seul temple de prière et de méditation,
Et l'amour pour seule science.

...

Extrait du livre "Le don du prophète" (guide d'éveil spirituel) de Chris Iwen (aux éditions Altess, à paraître en septembre 2006)

Pour une présentation du livre, voir le site : http://iwen.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iwen.free.fr/
Ancalimon
60 post!! coudonc le 25 mai est pas encore passer ???
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 31
Localisation : Chartres - France
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Ven 28 Juil 2006, 11:56 pm

Je ne suis pas croyant. Enfin, je n'étais pas croyant. Maintenant je ne sais plus trop ce que je crois ^^ enfin, y'a certains trucs dont je suis convaincu mais d'autres où je doute encore, comme l'existence de Dieu par exemple. Merci pour ce sujet on va pouvoir parler de lui Very Happy.

[HS : My life]
Y'a encore 4 mois j'étais très terre à terre, je ne croyais pas en l'âme, pour moi c'était le cerveau et quand le cerveau mourait bam on mourait et c'était la fin. Je ne croyais donc pas au paradi ni à dieu.
Et concernant les extraterrestres j'étais convaincu qu'ils existaient mais très très loin, qu'ils n'y en avait pas chez nous.
Donc vers 4 mois par hasard sur un forum je tombe sur un sujet qui m'interpelle, mais pas en rapport avec les ET, c'était je sais plus quoi une nouvelle technologie. Puis ça m'a mené aux ovnis, et donc, aux ET. Je me suis documenté et j'ai peu à peu été convaincu de leur existence ici, sur Terre. Puis en cherchant à savoir qui ils étaient je suis tombé sur la spiritualité etc ^^, je me suis énormément questionné et j'ai bcp lu durant ces derniers mois, mais je n'avale pas tout d'un coup Very Happy je me méfie, je doute. Je me pose trop de questions, tellement que je n'en dors plus ! Et je rêve quasi toujours ^^ mais encore faut-il me rappeler de ces rêves.
(d'ailleurs une fois j'ai fais un rêve, j'ai eu l'impression qu'il avait duré plusieurs mois ! silent et je l'ai oublié dés que je me suis réveillé, mais le soir je m'en suis rappelé tout d'un coup à cause d'un détail. ça fait tout drôle de se souvenir de plusieurs mois en quelques secondes ^^.)

Hum bon donc voici ce dont je suis convaincu à ce jour :
- Des centaines voire milliers de civilisations extraterrestres nous ont visitées et nous visitent en ce moment même, pour diverses raisons. Certaines de passages, d'autres se sont ancrées, nous observent, nous influencent etc...
- On a une âme et une fois mort on peut choisir de se réincarner ou non.
- Je crois aussi en l'existence d'autres dimensions/plans d'existences.
- Aux réalités parallèles infinies.
- L'existence d'intraterrestres (mais à savoir s'ils sont dans une autre dimension ou non).
- D'anciennes civilisations avancées (Atlantis...).
- De la vie extraterrestre sur la lune, mars, vénus etc.
- Bases humaines sur la lune (et pas qu'humaines ^^).
- Plusieurs Gigas bunkers ou on peut dire villes sous-terraines sous le sol américain (et sûrement ailleurs), technologies secrètes bien plus en avance sur ce qu'on nous dit, gouvernement mondial unique / "hommes de l'ombre", ....
- La démocratie? Une illusion.
- La Terre a une âme et souffre bcp à cause de nous.
- La fin de ce monde pour bientôt qui privilégie l'économie, l'argent, au détriment de l'écologie, les riches aux pauvres etc. (comment sera cette fin et quand, je pense que je fais parti de la génération où ça se déroulera, y'a divers scénarios possible).

Et pour le reste je doute... (dieu, l'ascension...)

[/HS]

Revenons au sujet (et désolé pour le HS Very Happy) : Dieu?

Premier point qui me chiffone, cette notion d'infinie : énergie illimitée, amour à donner à l'infini etc.
J'ai du mal à imaginer Wink. Je vais comparer à l'univers : il est infini? Je ne pense pas. Il est en perpétuelle évolution, des étoiles/planètes se créent, d'autres se détruisent etc. Il est immense je n'en doute pas mais il a forcément un début et une fin, donc il n'est pas infini.
Pour Dieu : je pense plutôt qu'il aurait une énorme quantité d'énergie c'est sûr, mais infinie non Very Happy.

Ensuite il nous aurait créé, on aurait tous une part de lui en nous. Mouai pourquoi pas Wink et il aurait aussi créé l'univers tout entier? J'ai un doute :p.

En fait de ce que j'ai lu, je commence à me faire une idée de Dieu : ce serait une âme très ancienne qui aurait énormément évoluée, jusqu'à pouvoir créer des planètes, des étoiles, ainsi que d'autres âmes, des plantes, des minéraux, des animaux... et des humains.

Au final il aurait créé plusieurs galaxie, ainsi que la race humaine. Je commence à croire à ça. (Ce qui est pas mal vu que je ne croyais pas du tout à lui il y a encore 4 mois :p : pure invention d'un esprit intelligent qui réussit à convaincre plein d'esprits faibles il y a 2000 ans, comme un bon vendeur réussit à vendre un objet merdique à des clients crédules (je hais les vendeurs ^^ tout comme je hais l'argent :/ et cette société de consomation, rahhhh)).
Mais je ne pense pas qu'il ait créé tout l'univers ^^. J'imagine d'autres dieux, qui auraient créés d'autres galaxies ainsi que d'autres races : des extraterrestres. Ce qui me fait penser ça c'est une canalisation que j'ai lu, qui disait de faire attention si on rencontrait des extraterrestres qui n'étaient pas humains, car ce ne sont pas nos frères (en ne parlant pas des Gris mais des extraterrestres en général).

Comment est né Dieu? Very Happy L'univers n'aurait-il pas été créé avant dieu?

Je suis peut-être atteint d'une maladie anti-dieu ^^ suite à tous les abus qu'a fait l'église depuis tout ce temps, au nom de dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Matus
Lache pas, il en reste 5 pour 20


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Sam 29 Juil 2006, 5:19 am

Salut Ancalimon

J'ai beaucoup apprécié ton "HS"...

Le texte ci-dessus est un extrait de livre, mais néanmoins il correspond à ce que je crois. Mais je ne sais pas comment discuter de Dieu... je peux juste dire : "Personnellement, voici comment je conçois Dieu"... Et en même temps, je sais que nous avons tous une manière assez particulière de concevoir Dieu. Pour moi, ce qui importe, c'est qu'on puisse rentrer en soi-même, contempler son propre coeur, et se rendre compte qu'il y a une lumière en nous, et que cette lumière ne peut pas se réduire à un jeu d'atomes.

Que l'univers soit rempli ou non de cette étrange lumière, peu importe. L'important est que nous soyons capables de prendre conscience de cette lumière en nous, et que nous puissions la faire grandir, encore et encore. En d'autres termes, le Dieu extérieur n'a pas grande importance. Dire Dieu, c'est finalement essayer de parler de l'essence de cette lumière intérieure. Ce qui importe c'est la divinité intérieure.

Voici comment se termine l'extrait ci-dessus :

Citation :
Vivez votre aspiration spirituelle en prenant l'éveil de la divinité intérieure pour seul but,
Le cœur pour seul temple de prière et de méditation,
Et l'amour pour seule science.

C'est une excellente chose de s'ouvrir à l'existence des extraterrestres, et c'est un grand pas de comprendre que nous sommes une âme et pas un corps. (Une âme ou un esprit, peu importe comment on nomme cette réalité que nous sommes). Croire ou pas en Dieu, c'est pas important. Ce qui compte c'est de prendre conscience de notre lumière intérieure, de comprendre que cette lumière est irréductible à la matière, et de comprendre que cette lumière peut s'épanouir, et connaître un processus d'expansion significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iwen.free.fr/
Pol Tergeist
Long chemin de parcouru depuis mon etat de tetard
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Mer 09 Aoû 2006, 5:01 am

Bjr Juan-Matus et bjr à tou(te)s

Je ne sais pas si les d'autres personnes le ressentent comme moi, mais je trouve l'approche de ce livre très intéressante, pour un retour vers l'essence de la spiritualité et je pense qu'un tel livre ne devrait pas passer inaperçu.
Il y a là quelque chose de profond, d'intense et de sincère - les conditions nécessaires pour "l'éveil". En tout cas, j'ai hâte de le lire.

Merci à Juan-Matus de nous avoir renseigné cet ouvrage. J'estime ne pas avoir perdu mon temps (pour une fois ... lol)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Matus
Lache pas, il en reste 5 pour 20


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Ven 18 Aoû 2006, 5:34 am

Pol Tergeist a écrit:
Bjr Juan-Matus et bjr à tou(te)s

Je ne sais pas si les d'autres personnes le ressentent comme moi, mais je trouve l'approche de ce livre très intéressante, pour un retour vers l'essence de la spiritualité et je pense qu'un tel livre ne devrait pas passer inaperçu.
Il y a là quelque chose de profond, d'intense et de sincère - les conditions nécessaires pour "l'éveil". En tout cas, j'ai hâte de le lire.

Merci à Juan-Matus de nous avoir renseigné cet ouvrage. J'estime ne pas avoir perdu mon temps (pour une fois ... lol)


Merci à toi Pol.

Je pense en effet que ce livre ne devrait pas passer inaperçu, il mérite vraiment le détour.

Je signale aussi qu'il y a deux autres extraits du livre sur le site de l'auteur, dont un magnifique extrait sur l'amour fraternel, cette disposition à l'égard de notre prochain qui nous fait parfois défaut...

Je souhaite un bon succès au Don du prophète, qui débarque bientôt sur les rayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iwen.free.fr/
Pol Tergeist
Long chemin de parcouru depuis mon etat de tetard
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   Mar 22 Aoû 2006, 12:45 pm

Merci Juan-Matus.
Pour moi l'extrait sur "le pardon" est un véritable joyau - que dis-je, une pure merveille.
Si tout le livre est de cette qualité, je pense que le succès sera au rendez-vous.
Voici l'extrait. Je le reproduis ici à l'intention des membres et lecteurs du forum:


"Quand vous pardonnez, vous vous libérez de votre propre ombre intérieure, et vous libérez l'autre de son ego ombragé.
Et parce qu'il faut toujours tendre vers la lumière,
Et parce qu'il faut toujours être et agir au monde comme un fils de Dieu conscient de sa dignité et de sa grandeur,
Il faut savoir pardonner,
Car le pardon est la réponse de la lumière devant la manifestation de l'ombre,
Et le pardon est comme un insigne royal apposé sur votre cœur,
Et cet insigne brillera chaque fois que vous pardonnerez,
Et de leur demeure céleste, même les anges en verront l'éclat.

Pardonnez, comme la terre pardonne à l'éclair quand il frappe avec aveuglement sur les flancs d'une montagne protectrice ou sur le torse d'un cèdre millénaire.
Pardonnez, comme l'hirondelle pardonne à la grêle quand elle s'abat comme un intrus sur les ébats joyeux des messagers du printemps.
Et pardonnez encore, comme le majestueux hibou aux yeux cernés d'or pardonne au soleil lorsqu'il dissipe le règne de la nuit et repousse tous les seigneurs qui voient de la lumière dans le drap opaque du soir.
L'ombre a-t-elle jamais été pourvue d'intelligence ?
La ténèbre a-t-elle jamais été habitée par la sagesse ?
Et comme vous pardonnez à un albatros maladroit qui se cogne contre votre épaule,
Parce que ses yeux pensaient déjà au large tandis que ses ailes décollaient à peine du quai,
Et comme vous pardonnez à la taupe aveugle qui grignote un peu de votre lanière en pensant se délecter d'une racine de betterave,
De même vous devez pardonner à votre prochain,
Car tout mal que l'homme peut faire n'est jamais que le fait de son ombre,
Et jamais l'expression de son être spirituel.
Le pardon délie les entraves de l'ombre et donne un élan accru afin que le cœur s'envole et poursuive son voyage divin.

* * *

Et si vous cherchez en vous la force de pardonner et que vous ne la trouvez pas,
Alors souvenez-vous de ce que vous êtes :
Une âme immortelle à laquelle rien ne peut nuire, et que l'amour seul peut grandir.
Et si vous voulez faire chaque jour un pas vers la lumière et un pas dans la lumière,
Alors laissez votre amour accorder à tous un pardon total et permanent,
Car le pardon ouvre un espace grand comme l'univers,
Et détruit ces tentacules de l'ombre qui n'ont de cesse d'en­traver la conscience dans son ascension vers l'état de réalisation solaire.
Vous êtes un soleil immortel, et l'ombre est comme une écla­boussure éjectée d'une petite flaque d'eau agitée par les désirs et les réactions de la personnalité,
Et comment cette éclaboussure minuscule pourra-t-elle amoin­drir l'intensité du soleil, et en corrompre la pureté ?

Avant même que rien ne soit fait, la chaleur du soleil aura séché la petite flaque,
Et il ne restera de l'ombre qu'une poussière sèche et une crevasse vide.
Que votre amour soit fort, et votre ombre reculera, et elle dis­paraîtra complètement au jour de votre Éveil solaire.
Mais si vous vous détournez de l'amour,
C'est comme un sable mouvant qui engloutit un passereau imprudent
Que l'ombre se saisira de votre personnalité et l'habillera d'un vêtement d'aigreurs et d'irritations.
Mais même lorsque l'ombre aura tout recouvert en vous,
Il suffira d'une pulsation de votre cœur pour déchirer le voile des ténèbres et faire jaillir la lumière."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olrenard2007
Petit tetard


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: L& nature de dieu, l'idéal de Chris Iwen   Jeu 18 Oct 2007, 11:31 am

Je connais assez bien Chris Iwen et souvent je lui ai conseillé d'aller un peu plus loin dans ses recherches. Il y a aujourd'hui des mes -sages, certains ouvrage et jamais les plus vendus qui commence à répondre aux questions que l'on se pose. Je fais par exemple référence aux ouvrages d'Anton Parks, de Jeremy Narby et tant d'autres qui ont approché le sujet sous un regard nouveau. Ils expliquent la vraie nature de notre situation, la vraie nature humaine.. Au moins, ils apportent des réponses aux questions largement posées dans ce forum.

Tout d'abord, je voudrais revenir sur une citation d'une modé -ratrice à propos d'Einstein. Il a certainement trouvé cette phrase dans les études de Sri Aurobindo à propos des Upanishads hindoues. Celui -ci écrivait en préface :
"Une religion sans science, c'est de la superstition. Une science sans religion, c'est de la folie !"

Ce qu'Anton Parks décrit dans sa Saga, car c'est une saga depuis "le secret des étoiles sombres", puis dans son "Adam Génésis", explique la création d'une humanité par une très grande science ancestrale, par une grande civilisation cosmique qui effectivement a utilisée la science sans la religion. Cette Saga permet de résoudre les grands mystères du passé depuis les théories de la Théosophie, l'histoire des quatres grandes espèces humaines chez Blavatsky, autant que le mystère des ages de la terre : Comment est on passé de l'âge d'Or à l'âge de Fer.

C'est une alchimie inversée. Oui, de fait. Il s'agit pour de faux dieux de s'approprier les hommes, comme une dictature militaire se serait appropriée tout un peuple. Sauf que l'oppression est millénaire, qu'elle change de forme à chaque civilisation et qu'elle finit toujours par s'imposer, en excluant la terre du reste de l'univers.

Le fait est que sans doute, il y eu un Dieu créateur, originel. Mais en parler, le décrire relève de l'imaginaire personnel, des phantasmes. Il semble que même dans d'autres monde, le problème de "La source" n'a pas été résolu. Par contre, il a créé de nombreuses formes de vie et de grandes civilisation selon un ordre universel précis dès ses origines. Ces grandes civilisations cosmiques ont des millions d'années d'évolution dérrières elles. Et pourtant, elles n'ont pas réglé les problèmes du fanatisme religieux, ni de la guerre. Elles sont entrées en guerre entre elles pour des problème de pouvoir, de territoire et un problème qui nous échappe encore, parce que nous ne sommes pas à l'aube d'en produire les causes : Le problème de l'organisation de la vie, du pouvoir de créer des espèces et de les diriger. Un peu comme si vous jouez à Sim City ou un peu comme dans un livre commercial de Bernard Werber : Nous les dieux !

Imaginez que les "dieux" ne soient pas tombés d'accord sur la planification des formes de vie dans l'univers. Que certains aient exterminé la création d'autres pour la remplacer par leur propre création et que cela ensuite ait produit des guerres meurtrières Voilà l'athmosphère de l'histoire qu'Anton Parks nous raconte.

Nous serions la dernière des création de ces "dieux" jaloux entre eux. En fait de ces planificateurs de monde qui sont devenu des planificateurs de bataille, de guerres celestes.

Leur méthode est d'influencer des mondes comme les notres, tout en se tenant en retrait. Ces êtres dont la durée de vie atteint 6000 ou 10000 ans n'ont absolument pas la même perception de la vie que nous. Mais ils possèdent un grand pouvoir, une place dans l'univers dont nous n'avons pas encore idée.

Si vous étiez né en Birmanie, ou dans un pays totalement fermé, soumis à des morales ou des régimes totalitaires. Vous pourriez toujours apprendre en secret, sous le manteau qu'il existe ailleurs des grands pays libres, riches ou les citoyens ont des droits. Mais pour autant, cette connaissance resterait interdite par le régime. La situation de la terre est assez proche de cela, par rapport au reste de l'univers. Un unives immense, plein de connaissances et de richesses spirituelles, mais nous n'avons aucun moyen d'y accéder. Surtout si nous restons de simples êtres humains, au mental limité et aux certitudes bien faibles. Nous nous imaginerions alors des choses incroyables à propos des autres mondes. Ou tout simplement, nous resterions victimes d'un phénomène social étudié par Claude Levi Strauss en Papouasie, le cargo culte. Nous agissons devant le phénomène OVNI de la même manière, disait Aimé Michel.

La nature du problème est de cette ampleur. De fait, on peut trouver chez des ufologues conroversés comme John A. Keel, des notions pertinentes, qui souvent rejoignent les dimensions symbo -liques dans le chamanisme, et chez des ufologues reconnus, de multiples absurdités tant sur le plan humain que scientifique. Parce que l'on fait fonctionner un imaginaire pétri de "douce ignorance" et que l'on manque totalement de connaissances pratiques sur le sujet.
Et ce n'est pas nouveau ! Il faudrait citer un écrivain connu dans la litérature fantastique : Lovecraft. En 1935, il déclarait :
" Nous vivons sur une île de placide ignorance, au sein des noirs océans de l'infini, et nous n'avons pas été destinés à de longs voyages."
En fait, nous n'avons pas été conçus pour voyager dans l'univers, ni même pour le conquérir. Les fameux "Dieux" eux l'avaient été. Mais prudents, ils ne nous ont pas fait hérité de ce don.

Il n'y a qu'une seule dimension de l'Homme qui fut conçu pour régner dans l'univers et voyager loin, être auto-suffisant, c'est son âme ! Elle est la même depuis l'être humain originel, celui que la Kabbale nomme "Adam Kadmon". Le premier être humain, fait "A l'image de Dieu", du créateur. Tout ce qu'il nous en reste est un souvenir, une ombre dans notre inconscient. Tout le reste, le corps, l'esprit, la conscience et le mental sont le produit, le fruit du travail des "Dieux", ces êtres qui ont conquis la terre avant nous, puis se sont retirés pour nous regarder évoluer, nous surveiller de temps à autre, mais sans agir directement.

Les religions ont toujours transformé cette vérité originelle. Elle était trop pessimiste, même du temps de l'ancienne Summer. Mais déjà la légende de Gilgamesh nous éclaire mieux que l'ancien testament. La génése et les deuthéronomes utilisent largement ces mythes summériens. Gilgamesh est un roi qui quitte sa ville suite à un conflit avec la déesse Ishtar. Il part chercher la force et la vie éternelle pour la combattre. On lui a dit qu'au bout du "monde connu", vit un grand sage qui connait le secret de l'éternité. Il va aller le chercher en suivant la course du soleil. Là, il va trouver un vieux sage Ut naphistim qui ressemble furieusement à Noé. Ce viel homme le soumet d'abord à une épreuve pour qu'il puisse atteindre l'éternité. Gilgamesh devra veiller sans fermer les yeux pendant septs jours. Et la servante du vielliard va venir vérifier cela chaque jour. Mais au bout de deux jours, il s'endors et la servante constate qui a échouée à l'épreuve. Pour le rattrapper, le viellard lui dit qu'il faut qu'il aille chercher au fonds des océans un arbre, une plante qui apporterait la vie éternelle. Gilgamesh va alors réussir cette épreuve là, mais avant qu'il ne rejoigne la côte, des poissons ont mangé sa plante.

L'histoire de l'arbre du bien et du mal, puis celle de l'arbre de vie sont nées de ces légendes. Pourrions nous passer de telles épreuves ? Pourrions nous même rivaliser avec des être si avancés ? Et si nous ne pouvons alors nous en libérer par nous même, qui viendra nous aider à le faire ? Toutes les grandes civilisations de l'univers pourraient venir nous exorter à le faire, cela ne changerait rien à ce que nous sommes, à notre capacité de la faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de Dieu (Extrait du "Don du prophète")
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature humaine est malade et a besoin de Dieu pour guérir...
» Deux livres récents passionnants : "Dieu et l'homme" et "L'athéisme"
» Voici votre pensée biblique quotidienne.. "Est-ce que j'ai pour Dieu le même amour qu'autrefois?"
» 31 Mai " Dieu choisit Lui-même les moyens. "/ Coeurs unis
» La Miséricorde de Dieu dans la spiritualité thérésienne "moi si j'avais commis ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: SPIRITUALITÉ, CROISSANCE PERSONNELLE, MONDE IDÉAL...-
Sauter vers: