Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le climat et les mythes dans l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
felicien
60 post!! coudonc le 25 mai est pas encore passer ???
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 46
Localisation : Paris/Périgueux
Date d'inscription : 02/07/2006

02072006
MessageLe climat et les mythes dans l'histoire

La première glaciation connue il y a environ 2,3 milliards d'années,
est certainement dûe à l'activité volcanique qui a participé à l’affaiblissement de l'effet de serre et à une baisse de l'intensité lumineuse reçue du Soleil. Et forcément ce qui nous amène à un océan gelé sur 800 à 1000 mètres de profondeur. Même si tous ces faits ne sont pas encore une science exacte on comprend mieux alors l’effet de serre.

On parle du réchauffement et des ouragans mais il faut aussi ouvrir son livre d’histoire et prendre en compte les phénomènes naturels comme la chute de comètes ou de météorites, qui a certainement contribué à l’extinction des dinosaures, ou plus proches de nous, comme les éruptions volcaniques.

L’exemple le plus frappant reste les deux explosions les plus importantes du tristement célèbre Krakatoa ( Indonésie) en 535 et 1883. Il suffit de lire les écrits de l’époque par delà le monde ou des différentes civilisations pour voir que les rejets de cendres et de dioxyde de souffre ont transformé les étés en hivers nucléaires. Les retombées générant des problèmes sur les cultures, le bétail, et sur les hommes, donc causant des effets géopolitiques, et certaines guerres auraient pu éclater, en relation direcet ou indirecte avec le big bang du Krakatoa. De cette façon, pourrait s’expliquer certaines énigmes historiques comme la chute de l’empire romain ou la grande épidémie de peste de Constantinople. (Src:David Keys,correspondant en archéologie pour le quotidien anglais The Independant)

D’autres effets, notamment, comme les épidémies de peste, bien souvent, sont dus au changement de température.

On peut observer et analyser ces grands bouleversements sur les anneaux de croissances des arbres, ou sur les calottes glacières des deux pôles.

Une autre éruption des plus importantes de l'Antiquité et sans aucun doute c’elle du Volcan Santorin. Elle provoqua un cataclysme sur l'ensemble des côtes de ce secteur de la Méditerranée. Cataclysme vraisemblablement à l'origine du mythe de l'Atlantide et des nombreuses autres légendes contés dans les textes anciens. Les volcans on façonner notre mode de vie dans bien des cas.
Plus prêt de nous, Le volcan indonésien Merapie, situé à environ 70 kilomètres de l'épicentre du séisme qui a frappé en Juin 2006.
Ce stratovolcan culminant à plus de 2.900 mètres, a connu une activité inquiétante marquée par des coulées de lave et des nuées ardentes. Des dizaines de milliers d'habitants ont dû être évacués. Avant le séisme de 2006 Il s'était relativement calmé mais le séisme de magnitude 6,3 qui a secoué la région viendrait de le réveiller, donc une histoire à suivre.

Une autre énigme comme celle de la chute de l’empire inca ne tient pas uniquement aux conquistadors, mais pourrait être expliquée par un phénomène climatique que l’on appelle maintenant «el Niño».

La nature elle aussi a toujours eu ces changements, et l’évolution de notre planète est loin d’être terminée.
On a l’air d’oublier, ou peut-être, faudrait-t-il que l’on en soit suffisamment informé, aussi, qu’en ce moment on se situe globalement, dans un calme volcanique.

D’autant plus, qu’est observé un changement magnétique de nos pôles.

Dans les temps anciens, les peuples en cas de famine pouvaient bénéficier des ressources de la mer mais maintenant ce n’est plus le cas, car elle est polluée. Opportunité que l'on ne bénificie plus. Car contrairement à la population humaine qui augmente, les poissons et autres habitants des mers se font de moins en moins nombreux et de plus en plus traqués.

Par rapport à l’histoire et si tout devait se reproduire, maintenant, on serait très mal, c’est-à-dire sans pitié, car en cas de famine on serait contraints, et forcés, de se retrancher vers d’autres modes de survie, plus enclin à la facilité. Par exemple, en faisant des guerres, pour s’approprier les biens des autres. Il va de soi que nous ne pourrions plus, non plus, aider un autre pays que le nôtre, déjà soumis à la destruction.

Dans ces conditions, on est en droit donc de se demander comment sortir d’un tel chaos. Il suffit de comparer les aides reçues en Asie du sud est, ou en Louisiane par rapport au tremblement de terre, au Pakistan et en Inde, pour comprendre. Alors qu’au Cashmere les pertes en vies humaines et en matériel son bien plus importantes, et de plus, les aides se font toujours attendre.

On recrée très bien, soi-même, les moyens de notre extinction, par exemple on prévoit encore, qu’il y aura 10.000 morts victimes de l’amiante.

Les phénomènes de Rita et de Katrina sont le résultat du réchauffement. Même si on a encore du mal à l’admettre. Et l’on peut, déjà, les inscrire dans les grandes catastrophes naturelles et humaines.

Malheureusement la liste des perturbations climatiques ne cesse de s’allonger, sécheresses ou canicules (en 2003, 15 000 décès rien que pour la France).

L’augmentation de la température entraîne une pluviosité plus intense qui a pour effet de provoquer des inondations de grande ampleur, comme pour la Chine mais aussi en Amérique ou en France pendant qu’en Australie la sécheresse grandit. (Src : « Mal de Terre » de Hubert Reeves)

Depuis l’ère industrielle on a crée notre propre réchauffement, ils se font ressentir de tous horizons sur le globe. Sans que la nature cette fois y soit pour quelque chose.

A contrario, on s’aperçoit, étrangement, que c’est le réchauffement de la planète qui rafraîchit le Gulf Stream

Il faudra bientôt enlever les igloos des livres d’enfants.

Le Gulf Stream maintient la douceur des climats de l'Europe occidentale. Mais à cause du réchauffement des blocs de glace se détachent de l'Atlantique Nord et coulant vers le sud , provoquent un phénomène de tapis roulant, son débit peut alors atteindre, par endroit, 130 millions de mètres cubes par seconde. Une petite augmentation des apports d'eau douce en cette région suffirait à bloquer cette circulation. Donc une question se pose si le réchauffement continu ainsi à faire fondre les glaciers, l’Europe pourrait-elle en subir ces effets ? Comme une Europe qui ressemblerait a la Sibérie .

Contrairement au mystère de l’île de Pâques (déforestation intensive) ou encore, les procès des sorcières de Salem, le vrai coupable était en fait un champignon hallucinogène, "l’ergot de seigle".
( Src Linnda Caporael, Scientifique américaine)

On n’a pas encore décrypté tous les messages qui nous restent du passé. Mais notre avancée effrénée vers une consommation et surtout l’épuisement des produits de la nature se trouveà son paroxysme, et nous amène famine et pauvreté et fait surgir des bidons villes un peu partout.

On prévoit en 2010 que 50% de la population sur Terre se trouvera dans les villes. Alors, la pauvreté et la crise du logement, problèmes de banlieues , nous mènent directement à une très grande pollution. C’est quand même assez effroyable de constater que 20% de la population utilise 80% des ressources naturelles et que cela va en augmentant avec le réveil industriel de la Chine et de l’Inde.

Lorsque qu’il y a le feu chez vous vous ne perdez pas le temps à discuter vous évacuez et prenez des dispositions. Et bien il y a le feu sur Terre et on discute entouré de flammes et de fumée.

Et les médias comme les auteurs de livres d’histoires, voir aussi les autorités religieuses manquent bien souvent d’objectivité.

Par exemple on sait qu’au Pakistan, dont on sait qu’ils possèdent le nucléaire, mais, après les derniers événements, qu’en est-t-il ? Le tremblement de Terre a-t-il touché les installations ?
Des précautions ont-elles été prises ?

Je veux souligner aussi, la pandémie dramatique de la grippe espagnole de 1918.
Jamais vraiment on a pu l’expliquer et pourtant en deux ans celle-ci a fait 5 fois plus de victimes que la grande guerre . Justement comme il y avait cette guerre mondiale de 14/18, l’histoire a pratiquement oublié cette tragédie malgré les 3 millions de morts en Europe occidentale, 15 millions en Extrême-Orient, et 25 millions en tout.
L’histoire a su rester très discrète. J’ai noté une théorie, sans doute un peu fantaisiste, selon laquelle ce serait un scientifique espagnol de retour chez lui du Pérou qui aurait apporté dans ses besaces une sorte de formule inca et de mélange en mélange l’aurait inoculé à un cochon et le virus aurait alors muté. Ou une autre théorie plus simple et plus sérieuse que la grippe serait d'origine aviaire , et oui! Sur tout cela, on n’a pas vraiment de preuve mais si c’était le cas on verrait, ici, que l’histoire se répète. Et comme pour l’apparition de la grippe aviaire, quelle provenance aurait-elle? Elle a été connue pour la première fois il y a près d’un siècle en Italie. On pense que certaines espèces d’oiseaux sont plus sensibles que d’autres, comme les canards.
Mais on n’explique pas pourquoi d’autres espèces ne sont pas ou moins affectées. Là encore, il se pourrait qu’on ait affaire à une mutation du virus (H5N1).
Et malgré les informations dont on dispose il est clair que l’on passe « à la trappe » la vraie histoire de ce virus. Comment a-t-il été crée ?

On ce souvient de la maladie de Creutzfeldt Jakob plus connue sous le nom de la vache folle, une maladie créée par l’homme ou plutôt par sa façon de traiter les animaux en leur donnant à manger des farines alimentaires industrielles préparées à partir de carcasses de ruminants. On oublie que les animaux herbivores ne mangent pas de viande !

C’est finalement un juste retour des choses. Comme quoi absolument toutes nos actions ont des répercussions sur notre environnement.

L¹être humain n¹a pas toujours été responsable des cataclysmes,tremblements de terre, tsunamis et autres anomalies climatiques mais, il y participe et y contribue, depuis l¹avènement de l¹ère industriel,
Alors là l¹expression "se tirer une balle dans le pied" prend tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.evolutionnaire.fr

 Sujets similaires

-
» Miséricorde Divine dans l' histoire du Salut
» Ougarit, Une Empreinte Dans L'histoire De L'humanité
» Religions dans l'histoire
» OU EN EST-ON DANS L'HISTOIRE DES OVNI AU MAROC ?
» Emission quebecoise: Les OVNI dans l'histoire
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Le climat et les mythes dans l'histoire :: Commentaires

Re: Le climat et les mythes dans l'histoire
Message le Mar 11 Juil 2006, 4:26 am  S8
Ci-dessous, un extrait du rapport du parlement Européen sur HAARP (pour ceux qui doutent que ce projet existe)

Citation :
HAARP
RAPPORT DU PARLEMENT EUROPEEN (extraits)


Commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense sur l'environnement, la sécurité et la politique étrangère
Rapporteur: Mme Maj Britt Theorin

Rapporteur pour avis*:
Mr Olsson, commission de l'environnement, de la santé publique et de la protection
des consommateurs
(* Procédure "Hughes")


DOC_FRRR370370003 PE 227.710/déf.


14 janvier 1999 A4-0005/99




A.
PROPOSITION DE RÉSOLUTION


Le Parlement européen,

page 4 : vu l'audition sur le projet HAARP et les armes non létales convoquée à Bruxelles, le
5 février 1998, par la sous-commission "sécurité et désarmement" de la commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense,

page 7 : considérant que la recherche militaire porte actuellement sur la manipulation de l'environnement à des fins militaires, et ce en dépit des conventions existantes; c'est le cas, par exemple, du système HAARP basé en Alaska,

S'agissant des aspects légaux des activités militaires

page 11 : considère que le projet HAARP (High Frequency Active Auroral Research Project), en raison de son impact général sur l'environnement, pose des problèmes globaux et demande que ses implications juridiques, écologiques et éthiques soient examinées par un organe international indépendant avant la poursuite des travaux de recherche et la réalisation d'essais; déplore que le gouvernement des États-Unis ait à maintes reprises refusé d'envoyer un représentant pour apporter un témoignage sur les risques que comporte pour l'environnement et la population le projet HAARP financé actuellement en Alaska, durant l'audition publique ou à l'occasion d'une réunion subséquente de sa commission compétente

demande à l'organe chargé de l'évaluation des choix scientifiques et technologiques (STOA)
d'accepter d'examiner les preuves scientifiques et techniques fournies par tous les résultats
existants de la recherche sur le programme HAARP aux fins d'évaluer la nature et l'ampleur
exactes du danger que HAARP représente pour l'environnement local et global et pour la santé publique en général;

invite la Commission à examiner les incidences sur l'environnement et la santé publique du
programme HAARP pour l'Antarctique, en coopération avec les gouvernements de Suède, de
Finlande, de Norvège et de la Fédération de Russie, et à faire rapport au Parlement sur le résultat de ses investigations;

demande en particulier que soit établi un accord international visant à interdire au niveau globaltout projet de recherche et de développement, tant militaire que civil, qui cherche à appliquerla connaissance des processus du fonctionnement du cerveau humain dans les domaineschimique, électrique, des ondes sonores ou autres au développement d'armes, ce qui pourraitouvrir la porte à toute forme de manipulation de l'homme; un tel accord devrait égalementinterdire toute possibilité d'utilisation réelle ou potentielle de tels systèmes;



B.
EXPOSÉ DES MOTIFS

Armes non-létales

page 17 : Le 5 février 1998, la sous-commission du Parlement pour la sécurité et le désarmement a tenu une audition publique sur le HAARP et les armes dites non-létales. Le présent paragraphe est fondé sur cette audition.

HAARP - Un système d'armement modifiant le climat

page 21 : Le 5 février 1998, la sous-commission sécurité et désarmement du Parlement a procédé à une audition portant notamment sur HAARP. Des représentants de l'OTAN et des États-Unis avaient été conviés à la réunion. Ils ont toutefois choisi de ne pas venir. La sous-commission a déploré que les États-Unis n'aient envoyé aucun représentant à l'audition et qu'ils n'aient pas saisi l'opportunité de faire des commentaires sur le matériel présenté(24).
HAARP est un programme de recherche sur le rayonnement à haute fréquence (High Frequency Active Auroral Research Project). Il est conduit conjointement par l'armée de l'air et la marine des États-Unis et par l'Institut de géophysique de l'université d'Alaska à Fairbanks. Des tentatives analogues ont lieu en Norvège, dans l'Antarctique, mais aussi dans l'ex-Union soviétique(25). HAARP est un projet de recherche utilisant un équipement terrestre, un réseau d'antennes. Chacune est alimentée par son propre émetteur pour réchauffer des parties de l'ionosphère(26) au moyen d'ondes radio puissantes. L'énergie ainsi générée réchauffe certaines parties de l'ionosphère, ce qui crée des trous dans l'ionosphère et des "lentilles" artificielles. HAARP peut avoir de multiples applications. La manipulation des particularités électriques de l'atmosphère permet de contrôler des énergies gigantesques. Utilisée à des fins militaires contre un ennemi, cette technique peut avoir des conséquences terribles. HAARP permet d'envoyer à un endroit déterminé des millions de fois plus d'énergie que tout autre émetteur traditionnel. L'énergie peut aussi être dirigée contre un objectif mobile, notamment contre des missiles ennemis.
Le projet améliore la communication avec les sous-marins et permet de manipuler les conditions météorologiques mondiales. Mais l'inverse, perturber les communications, est également possible. En manipulant l'ionosphère, on peut bloquer la communication globale tout en conservant ses propres possibilités de communications. La radiographie de la terre sur une profondeur de plusieurs kilomètres (tomographie terrestre pénétrante) à la fin de découvrir les champs de pétrole et de gaz, mais aussi les équipements militaires sous-terrains, et le radar transhorizon qui identifie des objects à grande distance au-delà de la ligne d'horizon sont d'autres applications du système HAARP.

(23) La proposition se trouve sur Internet; www.dfat.gov.au/dfat.cc.cchome.html.
(24) Ce paragraphe est basé sur des données émanant de l'audition.
(25) Nick Begich, expert convié à l'audition.
(26) L'ionosphère contient de gigantesques champs magnétiques protecteurs appelés ceintures de van Allen, capturant des particules chargées (protons, électrons et particules alpha).


page 22 : Depuis les années 50, les États-Unis procèdent à des explosions nucléaires dans les ceintures de Van Allen(27) afin d'examiner les effets des impulsions électromagnétiques qu'elles déclenchent sur les communications radio et le fonctionnement des équipements radars. Ces explosions ont généré de nouvelles ceintures de rayonnement magnétique qui ont pratiquement entouré la terre tout entière. Les électrons se déplaçaient le long de lignes de champs magnétiques et créaient une aurore boréale artificielle au-dessus du pôle nord. Ces essais militaires risquent de perturber à long terme les ceintures de Van Allen. Le champ magnétique terrestre pourrait s'étendre sur de vastes zones et empêcher toute communication radio. Certaines scientifiques américains estiment qu'il faudra plusieurs centaines d'années avant que les ceintures de Van Allen retrouvent leur état initial. HAARP peut bouleverser les conditions climatiques. Tout l'écosystème peut être menacé, en particulier dans l'Antarctique où il est fragile. Les trous dans l'ionosphère causés par les ondes radio puissantes qui y sont envoyées constituent un autre effet très grave d'HAARP. L'ionosphère est notre bouclier contre le rayonnement cosmique. L'on espère que ces trous se refermeront, mais l'expérience acquise suite à la modification de la couche d'ozone donne à penser le contraire. Le bouclier de l'ionosphère est fortement percé à plusieurs endroits.
En raison de l'ampleur de ces incidences sur l'environnement, HAARP constitue un problème global et il faudrait évaluer si les avantages que procure ce système compensent les risques encourus. Ses incidences écologiques et éthiques doivent être évaluées avant la poursuite des travaux de recherche et la réalisation d'essais. L'opinion publique ignore pratiquement tout du projet HAARP et il est important qu'elle soit mise au courant.
HAARP est lié à la recherche spatiale intensive menée depuis 50 ans à des fins clairement militaires, par exemple en tant qu'élément de la "guerre des étoiles" en vue du contrôle de la haute atmosphère et des communications. Ces travaux de recherche doivent être considérés comme extrêmement néfastes pour l'environnement et la vie humaine. Personne ne saît avec certitude ce que peuvent être les effets de HAARP. Il faut lutter contre la politique du secret en matière de recherche militaire. Il faut promouvoir le droit à l'information et au contrôle démocratique des projets de recherche militaire ainsi que le contrôle parlementaire.
Une série d'accords internationaux ("la convention sur l'interdiction d'utiliser à des fins militaires ou à d'autres fins hostiles des processus modifiant l'environnement, le traité sur l'Antarctique, l'accord établissant les principes des activités des États en matière de recherche spatiale, en ce compris la lune et d'autres corps spatiaux ainsi que la convention des Nations unies sur le droit maritime) font que HAARP est un projet hautement contestable non seulement sur les plans humain et politique mais aussi du point de vue légal. En vertu du traité sur l'Antarctique, l'Antarctique ne peut être utilisée qu'à des fins pacifiques(2, ce qui signifie que HAARP enfreint le droit international. Tous les effets des nouveaux systèmes d'armement doivent être évalués par des organes internationaux indépendants. Il faut encourager la conclusion d'autres accords internationaux afin de protéger l'environnement contre toute destruction inutile en temps de guerre

(27) En 1958, l'US Navy a fait exploser trois bombes contenant du matériel nucléaire fissile à une
altitude de 480 km au-dessus de l'Atlantique sud. Le projet dirigé par le département de la
défense des États-Unis et la commission de l'énergie atomique et portait le nom de code
Project Argus. Source: Dr Rosalie Bertell.
(2 Article 1, traité sur l'Antarctique.



3. CONCLUSIONS

page 33 : constate qu'à l'heure actuelle, les ploblèmes environnementaux constituent le plus grand danger auquel l'humanité soit confrontée et que les menaces actuelles pour la sécurité vont au-delà des conflits de pouvoir classiques pour inclure également des menaces non militaires comme des crises de l'approvisionnement et des déséquilibres écologiques;

page 34 : considère que le système militaire américain de manipulation ionosphérique, HAARP, lequel est basé en Alaska et ne représente qu'une partie du développement et de l'usage d'armes électromagnétiques à des fins de sécurité tant extérieure qu'intérieure, constitue un exemple d'une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l'environnement et la santé humaine au niveau planétaire, sachant que ce système tente de pénétrer dans la partie hautement sensible et énergétique de la biosphère à des fins militaires, alors que toutes ses conséquences ne sont pas connues; invite la Commission, le Conseil et les États membres à exercer des pressions sur le gouvernement des États-Unis, de la Russie et de tous les autres États engagés

page 35 : demande en particulier que soit établi un accord international visant à interdire au niveau global tout projet de recherche et de développement, tant militaire que civil, qui cherche à appliquer la connaissance des processus du fonctionnement du cerveau humain dans les domaines chimique, électrique, des ondes sonores ou autres au développement d'armes, ce qui pourrait ouvrir la porte à toute forme de manipulation de l'homme; un tel accord devrait également interdire toute possibilité d'utilisation réelle ou potentielle de tels systèmes;


Il y avait aussi eu le rapport du GRIP (GROUPE DE RECHERCHE
ET D’INFORMATION SUR LA PAIX ET LA SECURITE) en 1998 :
"LE PROGRAMME HAARP SCIENCE OU DÉSASTRE ?" par Luc Mampaey.

Allez sur : http://www.grip.org/ puis saisissez HAARP dans le moteur de recherche.

Bonne lecture à tous.

S8
avatar
Paraît-il que l’on pourrait expliquer les phénomènes du « Triangle des Bermudes » par les essais d’une arme américaine pendant la seconde guerre mondial. Phénomène électro-magnétique d’ailleurs.

Faut aussi signaler afin de bien comprendre une certaine manière d’agir, sur certain scientifiques américains.
Toujours à cette période de guerre ils avaient un doute sur l’effet de la bombe atomique.
Il ce demandait si l’action de l’explosion aller avoir un effet de boule de neige sur la planète une sorte de réaction enchaine sans fin, et sans avoir de réponse ils on lancer la bombe.
Ca fait quand même froid au dos.

J’ai vu que Michal Crichton (Jurasik parc, je n’aime pas cette auteur) avait fait un livre sur le terrorisme écologique, ce qui veux dire que ce genre d’action est déjà connut. Puise que la Science fiction puise toujours dans la science.
avatar
Re: Le climat et les mythes dans l'histoire
Message le Mar 11 Juil 2006, 9:51 am  Emily
S8 a écrit:
Ci-dessous, un extrait du rapport du parlement Européen sur HAARP (pour ceux qui doutent que ce projet existe)HAARP RAPPORT DU PARLEMENT EUROPEEN (extraits)


moi, je ne comprends pas que les gens n'y croient pas, c'est pourtant très bien documenté, il y en a même eu des reportages à la télé (mais bien sûr, on démentissait que c'était pour manipuler, on disait seulement pour des recherches Bla bla lba ) ,

Normand Lester (journaliste québécois) en a parlé à la télé dans le sens que selon lui, cela servait entre autre à manipuler le climat et autres ........ il en a aussi pas mal parlé dans un livre qu'il a écrit.
Alors, qu'on y croit pas, je trouve ça un peu bizarre. Ce n'est même plus si caché que ça.
Citation :
Paraît-il que l’on pourrait expliquer les phénomènes du « Triangle des Bermudes » par les essais d’une arme américaine pendant la seconde guerre mondial. Phénomène électro-magnétique d’ailleurs
Le phenomène des triangles des Bermudes est tout autre chose puisque HAARP n'existait pas à cette époque,de plus ce phénomène est ordre naturel un vortex espace-temps, d'ailleur il est strictement interdit de pénéter dans cette zone soit par mer ou air.Ce phénomène est rapporté par les colons de l'époque dans les journals de bord,donc avant les évenements des Américains.
Citation :
Toujours à cette période de guerre ils avaient un doute sur l’effet de la bombe atomique
Citation :
Il ce demandait si l’action de l’explosion aller avoir un effet de boule de neige sur la planète une sorte de réaction enchaine sans fin,
Depuis Trinity dans les années 80 les explosions nucléaire ont déposés dans l'atmosphère plus de 200,000 tonnes de particules radio actif de la dimension de 10 micron qui flottent au gré des vents dans l'air que nous respirons provoquants des cancers de toutes sortes comme les mélanomes cutané et les cancers des poumons surtout,et c'est justements pour cette raisons qu'on a commencer à diffuser des campagnes anti-tabac pour démontrer que la cigarette tue,il n'en n'ai rien,c'est seulement un bouc émissaire pour cacher la véritable cause au cancer.
Comment de temps avant qu'une particule radio actif soit innofensif ? 100,000 ans
avatar
Re: Le climat et les mythes dans l'histoire
Message le Mar 11 Juil 2006, 1:03 pm  EBE
Emily a écrit:
Alors, qu'on y croit pas, je trouve ça un peu bizarre. Ce n'est même plus si caché que ça.

Moi je ne trouve pas ça bizarre... je trouve ça complètement dingue qu'on n'y croit pas ! C'est une réalité... point barre, faut s'y faire.
Il est certain que d'apprendre qu'on se fout de notre gueule depuis des éons n'est pas agréable et pourtant... nous ne sommes pas au bout de nos surprises à mon avis.

HAARP est tout de même un élément qui nous met en plein sur la piste conspirationniste. Et lorsqu'on explore cette piste, ce qu'on découvre ne paraît plus si "impossible" ou "imaginaire". Et d'un coup, on voit le monde différemment lorsqu'on se met à penser "et si c'était vrai?".
avatar
Puisque je suis avec des connaisseurs, j'ai une question je suis tombé sur ce site :
http://perso.orange.fr/endofline/endofline_chemtrails.html

J'ai appris un mot "Chemtrails "

Ca va pas un peut dans le sens du complot?
Il y aurait plusieurs théories alors?
J'ai du mal à me faire une opinion sur ce "Chemtrails "
felicien a écrit:
Puisque je suis avec des connaisseurs, j'ai une question je suis tombé sur ce site :
http://perso.orange.fr/endofline/endofline_chemtrails.html

J'ai appris un mot "Chemtrails "

Ca va pas un peut dans le sens du complot?
Il y aurait plusieurs théories alors?
J'ai du mal à me faire une opinion sur ce "Chemtrails "
Le phénomène chemtrails se fait par épandage des avions,ce que les nuages contiennent c'est du bérilym un métal conducteur pour ionniser ce dernier très toxique et se dépose par la suite en polymère.
Liste des compagnies pour le contrôle du climats:
http://www.iceflares.com/index.php
http://www.nawcinc.com/
http://www.weathermod.com/ et j'en passe...

J'ai filmé ceçi par rapport au chemtrails
http://www.evolutionquebec.com/site/images/multimed/chemtrail.avi
http://www.evolutionquebec.com/site/chemtrai.html


Dernière édition par le Mar 11 Juil 2006, 2:15 pm, édité 2 fois
avatar
DOnc tu est d'accord avec l'éditorial de ce site?
felicien a écrit:
DOnc tu est d'accord avec l'éditorial de ce site?
En éffet j'ai mis des liens de certaines compagnies dans ce domaines ci-haut
avatar
Merci du temps que tu a passer sur ce site car moi j'ai bien du mal a analyser toutes ces infos.
Vu qu'il parles de tellement de choses différentes j'ai du mal a tout suivre.
F
felicien a écrit:
Merci du temps que tu a passer sur ce site car moi j'ai bien du mal a analyser toutes ces infos.
Vu qu'il parles de tellement de choses différentes j'ai du mal a tout suivre.
F

C'est simple tu fais une revision car j'ai ajouté d'autres informations sur ce débat pour complémenter des détails,tu as raison il y a maintenant beaucoup d'infos mais je suis sûr que tu assimileras le tout,c'est très important de conscienciser le plus de personnes possibles.
Mais ne nous éloignons pas du sujet,c'est bien du climat qu'on parles n'est ce-pas?
avatar
Re: Le climat et les mythes dans l'histoire
Message le Mar 11 Juil 2006, 3:05 pm  Emily
Citation :
Il est certain que d'apprendre qu'on se fout de notre gueule depuis des éons n'est pas agréable et pourtant...

non en effet, ce n'est pas agréable mais en effet aussi, ce n'est pas parce que c'est désagréable à entendre que c'est faux, il nous faut bien accepter souvent ce qu'on aimerait mieux qu'il n'existe pas (comme la corruption politique entre autre )

Citation :
nous ne sommes pas au bout de nos surprises à mon avis.

probablement Désolé


Citation :
HAARP est tout de même un élément qui nous met en plein sur la piste conspirationniste. Et lorsqu'on explore cette piste, ce qu'on découvre ne paraît plus si "impossible" ou "imaginaire". Et d'un coup, on voit le monde différemment lorsqu'on se met à penser "et si c'était vrai?".
[/quote]



et certains verront que la réalité dépasse parfois ce qu'ils croient être de la fiction affraid
avatar
Oui on parle bien du climat.
Et sur ce site il y a trop de choses que je n’explique pas.
J’hésite à le déposer dans mes liens. (A ma demande, avant d’avoir tous parcouru))
Comme il a mon site dans les sien je suis embarrasser.
Donc il me faut une longue réflexion. Car dans mon association tous le monde n’est pas d’accord. Et comme je ne suis pas un expert dans ce domaine…
 

Le climat et les mythes dans l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: OBSERVEZ TOUT TOUT TOUT ! ACTUALITÉS-
Sauter vers: