Observons et parlons de tout ce qui concerne notre planète et son humanité... Du plus probable au plus improbable...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Michelle
40 post! on doit enfin commencer a me connaitre!!


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Ven 30 Juin 2006, 11:57 am

Citation :
LA FRANCE SE PRÉPARE !!!

Ci-dessous 3 articles CAPITAUX concernant la grippe aviaire.

Comme nous savons que la grippe aviaire est le fruit de recherches sur la guerre biologique, et a été programmée pour muter en virus transmissible d'humains à humains.

Aujourd’hui, nous apprenons QUE LA GRIPPE AVIAIRE EST DESORMAIS TRANSMISSIBLE ENTRE HUMAINS !!! On nous dit que c'est la première fois mais c'est faux.
Une personne infectée en a contaminé 6 autres en Indonésie. Et le virus a été mortel, précise-t-on.

Même si bien entendu on tente de rassurer les gens (ne pas faire de vagues ni créer de panique…) en leur disant qu’il n’y a pas (encore !) de risque de pandémie, figurez-vous que la France est en train de se préparer à fond : nouveaux exercices de simulation, 14 millions de traitements de… Tamiflu (ce médicament tout à fait INEFFICACE sur le virus, mais qui provoque des CHANGEMENTS COMPORTEMENTAUX, voire des TENDANCES SUICIDAIRES chez ceux qui le prennent, surtout chez les jeunes), et 27 millions de traitements de Tamiflu sont prévus pour janvier 2007 ; un MILLIARD de masques de prévus (560 millions actuellement) ; 40 MILLIONS DE… VACCINS (mais quel poison vont-ils encore mettre dans ces vaccins ? Produits dérivés du mercure et toxiques pour le système nerveux ? NANOTECHNOLOGIE ???…). La Suisse s'est aussi procuré des mégadoses de Tamiflu Rumsfeld.

POUR PEU, ON AURAIT L’IMPRESSION QUE, D’ICI 2007, UNE PANDEMIE VA ECLATER EN FRANCE !!!

C’est tellement vrai que tout est préparé dans les moindres détails : on a même pensé à occuper les enfants de façon « saine » en prévoyant des émissions éducatives à la télé et à la radio !!!

Même un professeur d’anglais de la région parisienne, qui a été engagé pour donner des cours via la radio, fait cette étrange remarque : « … si on voulait fantasmer, on se dirait qu'il va y avoir une pandémie au programme de la rentrée … ». Tirez-en vous-même les conclusions…

En tout cas, le risque est bien là. Nous avons vu également que dans certains pays (U.S.A. totalitaires en particulier), l’état de LOI MARTIALE serait déclaré en cas de pandémie. Une AUBAINE pour le Nouvel ordre mondial qui pourrait alors faire venir ses "Dr. Strangelove à aiguille" afin de vacciner la population avec de dangereux vaccins à cristaux liquides, de redoutables et nocifs vaccins basés sur des lipides, ou encore… avec des vaccins contenant des horreurs NANOTECHNOLOGIQUES !!! N’oublions pas non plus que certains plans semblent aussi mettre en avant les implants sous-cutanés médicaux.

Bref, le plan démoniaque du Nouvel ordre mondial se poursuit SANS EMBUCHES…

Les 3 articles, ci-dessous… Bonne lecture, et BONNE REFLEXION. Vic Flame.


Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-685875,36-787639,0.html?xtor=RSS-3244

Grippe aviaire : le premier cas de transmission humaine du virus H5N1 détecté en Indonésie

LE MONDE | 24.06.06 | 15h14 • Mis à jour le 24.06.06 | 15h14

Une nouvelle étape a-t-elle été franchie qui nous rapproche de la possible émergence d'une pandémie grippale hautement pathogène ? La lecture du bulletin sanitaire publié, vendredi 23 juin, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pourrait le laisser penser.
Les responsables de cette organisation onusienne estiment en effet détenir une série d'éléments épidémiologiques et virologiques leur permettant d'affirmer que le virus H5N1, responsable de l'actuelle épizootie de grippe aviaire, a depuis peu trouvé, en Indonésie, un nouveau profil génétique lui permettant de se transmettre d'homme à homme.

Ce scénario est précisément celui que redoutent depuis trois ans tous les responsables sanitaires nationaux et internationaux. Pour autant, les responsables de l'OMS ont pris soin de prévenir les réactions d'affolement et de panique que pourrait déclencher un tel événement. Ils indiquent notamment que la mutation génétique du virus n'est pas de nature à provoquer une pandémie.

Tout a commencé avec l'annonce, faite fin mai, d'une série de contaminations humaines par le virus H5N1 dans le nord-est de l'île de Sumatra - contaminations touchant une même branche familiale. Une enquête épidémiologique avait alors été diligentée, visant à déterminer de la manière la plus précise les circonstances à l'origine de cette "bouffée épidémique". Aujourd'hui, le doute n'est plus permis. Pour l'OMS, il y a bien eu transmission inter-humaine de la souche virale au sein d'un groupe familial, provoquant sept infections mortelles. Une telle hypothèse avait été récemment avancée au Vietnam et en Thaïlande sans pouvoir être scientifiquement documentée.

NOUVELLE FORME DE VIRULENCE

Il semble que la contamination se soit produite alors que les personnes étaient durablement réunies au sein d'une même pièce, où elles veillaient une malade qui s'était elle-même infectée au contact des oiseaux.

Tout en affirmant qu'il s'agit bien ici "du premier cas de transmission humaine du virus confirmé formellement par des tests de laboratoire", l'OMS peine à expliquer pourquoi et comment cet agent pathogène a acquis une nouvelle forme de virulence. Les experts précisent qu'il s'agit ici "d'une contamination inter-humaine limitée et non prolongée", et que la mutation du virus n'est pas de nature à devoir inquiéter, la modification génétique n'étant que "minuscule" par rapport aux autres souches virales connues.

Les résultats précis du séquençage de génome viral qui a été effectué en urgence à Hongkong et à Atlanta n'ont toutefois pas été rendus publics. Cette situation met une nouvelle fois en lumière la controverse qui, sur ce chapitre, oppose ceux qui réclament une totale transparence et le partage immédiat de toutes les données scientifiques à ceux qui jugent nécessaire de garder un certain nombre d'informations confidentielles.

"En toute hypothèse, je n'ose imaginer que les déclarations que vient de faire l'OMS sur la structure génétique du virus identifié à Sumatra ne correspondent pas à l'exacte réalité", estime Bernard Vallat, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale.
"Dans l'attente de données complémentaires, les éléments dont nous disposons sont a priori inquiétants dans la mesure où une seule personne a été à l'origine de sept contaminations, ce qui, pour les spécialistes de modélisation des épidémies, est un taux extrêmement élevé, explique Jean-Claude Manuguerra, spécialiste de virologie à l'Institut Pasteur de Paris et responsable de la cellule française d'intervention biologique d'urgence. A l'inverse, les faits remontent aujourd'hui à près de six semaines, et la propagation redoutée n'a pas eu lieu. En d'autres termes, le virus n'est pas, cette fois encore, parvenu à muter de manière suffisante pour menacer l'espèce humaine."
Jean-Yves Nau
Article paru dans l'édition du 25.06.06


Source : http://www.figaro.fr/france/20060626.FIG000000156_vigilance_
renforcee_sur_la_grippe_aviaire.html

Vigilance renforcée sur la grippe aviaire

M. C.
26 juin 2006

De nouveaux exercices de simulations seront organisés dès septembre. Lors du dernier test, la coopération européenne était insuffisante.


LE CAS reconnu de transmission humaine de la grippe aviaire en Indonésie suppose «que l'on reste vigilant», a déclaré hier Xavier Bertrand, dans un entretien au Journal du dimanche, «même si nous ne sommes pas au début d'une pandémie», précise bien le ministre de la Santé.

Depuis des mois, le gouvernement français peaufine son plan de lutte contre la grippe aviaire. Priorité va notamment être donnée à la rentrée à de nouveaux exercices de simulation, «dans tous les départements et tous les établissements de santé», explique le ministre qui souhaite également «une montée en charge du dispositif de formation des professionnels».

La dernière opération de simulation remonte à avril dernier. Quelque 300 personnes avaient participé à une mise en scène grandeur nature aux ministères de la Santé et de l'Intérieur. L'objectif était alors de voir la capacité de la France à faire face à une épidémie déclarée dans un pays d'Asie. Si, à l'époque, on avait estimé que le plan existant en France fonctionnait «grosso modo», les progrès à réaliser devaient porter «sur l'aspect international et la coopération européenne», avait déclaré le secrétaire général de la Défense nationale en charge de l'événement.

Un milliard de masques prévus

Selon la revue scientifique The Lancet, la France est l'un des pays les mieux préparés à une menace de pandémie. «Je ne me contente absolument pas de ce satisfecit», a cependant souligné hier Xavier Bertrand. A ce jour, la France dispose de 14 millions de traitements de Tamiflu et en aura «24 millions à la fin janvier 2007. Quant aux traitements par le Relenza, nous aurons atteint les 9 millions en octobre 2007». Les traitements ainsi stockés devraient permettre de couvrir 57% de la population, quand l'OMS juge nécessaire d'assurer une couverture pour 25%.

Enfin, le ministre prévoit de disposer d'un milliard de masques (560 millions actuellement dont 200 de haute protection) et explique que la France a d'ores et déjà réservé 40 millions de vaccins «qui seront fabriqués à partir du nouveau virus pandémique».

Cette semaine, la mission parlementaire qui a planché sur la grippe aviaire doit présenter son rapport avant la trêve estivale des sénateurs et députés.



Source : http://www.lefigaro.fr/france/20060626.FIG000000157_l_education_nationale
_a_tout_prevu_pour_enseigner_a_distance.html

L'Éducation nationale a tout prévu pour enseigner à distance

Christophe Driancourt
26 juin 2006


Au cas où les élèves seraient obligés de rester chez eux, France 5 et France Culture se transformeraient en «maîtres d'école». Des heures de programmes sont déjà prêtes.


FÉVRIER 2007. Le virus H5N1 ayant muté, la pandémie d'une grippe aviaire hautement contagieuse menace la France. On risque entre 91 000 et 210 000 décès. L'économie tourne au ralenti, les transports sont quasi paralysés, le courrier peu ou pas acheminé. Ainsi que le prévoyait le plan gouvernemental de prévention de janvier 2006, écoles, collèges et lycées ont dû fermer leurs portes afin de limiter la marche du virus.

Si l'inquiétante situation ne reste qu'un scénario, le ministère de l'Éducation nationale vient de mettre un vrai coup d'accélérateur à son «plan de continuité pédagogique en cas de pandémie de grippe aviaire». «Ce travail est un exercice inédit en France, précise Bernard Gros, chargé de mission rue de Grenelle. Il s'agirait de maintenir une sorte de lien pédagogique, un fil ténu, et non pas de faire de l'éducation à distance et pour tous, ce qui relève de la mission impossible.»

Deux médias – France Culture, côté ondes radiophoniques, France 5 pour le petit écran – assureraient en priorité cette continuité pédagogique, épaulés par des inspecteurs généraux et une soixantaine d'enseignants. L'option Internet a été laissée de côté car «inégalitaire» en raison d'un taux d'équipement en ordinateurs par ménage encore insuffisant.

Budget : un million d'euros

Des projets de grilles sont prêts. France Culture se transformerait en maître d'école, de 9 h à 12 h puis de 14 h à 17 h, soit six heures durant. France 5 irait au tableau noir de 8 h 10 à 8 h 30 et de 10 h 30 à 12 h avant de reprendre entre 14 h 40 et 17 h 50. Mais «tout n'est pas encore acté», précise la chaîne publique.

Un premier «bloc programme» de 240 heures radio-télé prêtes à diffuser doit être achevé fin septembre. Courant sur un mois, 5 jours sur 7 ouvrables, ce bloc correspond à environ un trimestre d'enseignement. Pour ses initiateurs, il y a «bon espoir» qu'une deuxième tranche de programmes soit prête pour la fin 2006. Une troisième suivra. Les diffusions cibleront trois niveaux : primaire, collège, lycée et s'intéresseront aux matières principales d'enseignement général : maths et géométrie, histoire-géographie, sciences et vie de la terre, français, langues (allemand et anglais) mais aussi éducation artistique. Le tout pensé par «rayonnement» et pour «large cible». En clair, certaines émissions (qui ne devraient pas excéder trente minutes) pourront être regardées par des élèves de sixième comme de première. Le budget global tourne autour d'un million d'euros.

Mais comment rendre la chose attrayante et convaincre un adolescent de quitter Skyrock pour France Culture ou MTV pour France 5 ? La virtualité d'une situation où les élèves resteraient cloîtrés chez eux ne permet guère d'anticiper. En attendant, les programmateurs ont largement puisé dans les stocks du CNDP (Centre national de documentation pédagogique), fournisseur et producteur de matériel pédagogique clé en mains. Et engagé de délicates négociations de droits d'auteur.

Ils mettent actuellement les bouchées doubles pour boucler les émissions. Des heures manquent encore, notamment en radio. Des enseignants ont été sollicités pour «faire cours» virtuellement. Ainsi, ce professeur d'anglais de la région parisienne qui, d'ici la fin du mois, se retrouvera devant un micro pour enregistrer un travail qui «ne doit pas ressembler à un cours classique...». Il est aussi interrogé pour évaluer des programmes présélectionnés : «L'ambiance de ces réunions est bon enfant. Mais si on voulait fantasmer, on se dirait qu'il va y avoir une pandémie au programme de la rentrée...», sourit, très british, l'enseignant, payé en heures supplémentaires. Le financement paraît assuré : «Ça a l'air urgent et il y a de l'argent. Aucun problème si nous devons utiliser des chansons, des musiques, etc.»

Retour dans le futur. Février 2007. L'heure est grave. En français, sur la Cinq, vient de passer une pièce de Molière suivie d'un «commentaire de texte». Un épisode de l'émission «C'est pas sorcier», consacré au magnétisme, réveille un brin. On enchaîne avec «Cinquante ans d'économie racontées par la pub». Mais le programme de maths risque de faire zapper.



Quand à la Suisse, elle semble suivre le pas comme les autres.
http://www.edicom.ch/fr/news/suisse/index.php?idIndex=278&idContent=1621196

Grippe aviaire: 8 millions de doses de vaccin pour la Suisse

La Suisse va acheter 8 millions de doses d'un nouveau vaccin prépandémique afin de protéger toute la population contre la grippe aviaire. Le Conseil fédéral a chargé le département de Pascal Couchepin de négocier un contrat avec une ou deux entreprises.

Le vaccin prépandémique est un vaccin H5N1 doté d'un adjuvant. Stocké et disponible en Suisse dès le début de l'année prochaine, il élargit l'efficacité du vaccin à des souches virales voisines du virus H5N1 d'origine aviaire.

Quand la menace de pandémie de grippe aviaire se concrétisera, notamment lorsqu'il aura été confirmé que le virus se transmet entre humains, il sera possible d'offrir une première protection à la population en attendant un vaccin pandémique.

Ce dernier ne pourra être fabriqué qu'après l'apparition d'un nouveau virus transmissible d'un homme à l'autre. Il n'en est pas moins nécessaire de prévoir dès aujourd'hui des accords d'approvisionnement avec des fournisseurs.

En cas de pandémie, la demande mondiale sera en effet très forte. Le Conseil fédéral a donc aussi chargé le Département fédéral de l'intérieur de finaliser des contrats de réservation et de négocier les conditions qui permettraient une production nationale.

D'autres mesures sont contenues dans le plan suisse en cas de pandémie d'Influenza 2006, dont la version révisée sera publiée cet été.

© ats. - Tous droits réservés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guizmo
100 message il n'y aurai pas de message..(jeux de mots)
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : Drummondville, Québec
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Ven 30 Juin 2006, 1:37 pm

La grippe aviaire c'est trop payant pour ne pas faire de campagne de peur. Bush aurait beaucoup de part dans la compagnie du Tamiflu qui ne sert à rien à part que de vendre les doses 20$ chacune pour s'en mettre plein les poches en attendant un vrai vaccin qui ne sera probablement pas plus efficace.

Pour ceux qui ont peur de se faire injecter des implants, rappelez-vous que le seul endroit pour se le faire injecter c'est sur le dessus de la main ( droite ou gauche je ne m'en souviens plus ? ). Une puce sous-cutané utiliserait l'énergie thermique du corps humain pour recharger des accus, et seul le dessus de la main subirait des variations thermique assé importante pour son fonctionnement.

Ceux qui ont peur d'un vaccin pour ne pas se faire injecter un implant savent maintenant que la piqure devrait se faire sur le dessus de la main.

On devrait bien plus avoir peur du mercure qui est dans le tamifu qui a une toxicité pour nous juste en dessous de l'uranium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jsf
Verificateur d'orthographe en chef
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 29
Localisation : Aix-en-provence
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Mar 04 Juil 2006, 2:20 pm

Citation :
nouveaux exercices de simulation, 14 millions de traitements de… Tamiflu (ce médicament tout à fait INEFFICACE sur le virus, mais qui provoque des CHANGEMENTS COMPORTEMENTAUX, voire des TENDANCES SUICIDAIRES chez ceux qui le prennent, surtout chez les jeunes)

Pire, le Tamiflu lui même provoque des mutations sur le virus, qui fait que celui-ci peut devenir dangereux pour l'homme.

Par contre le texte initial, il ne vaut rien.

C'est très drôle, il faudrait un forum "humour":
Citation :
Bref, le plan démoniaque du Nouvel ordre mondial se poursuit SANS EMBUCHES…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zunya.org
hendrix
100 message il n'y aurai pas de message..(jeux de mots)
avatar

Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Mar 04 Juil 2006, 3:04 pm

moi j'ai pogné une grippe d'homme...

tu parles d'un temps pour avoir une grippe... juillet!

c'est sûrement une conspiration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïgonfire
100 message il n'y aurai pas de message..(jeux de mots)


Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Mer 05 Juil 2006, 1:08 pm

Tu dis toi! moi aussi j'ai eu la grippe et en plus je suis un cours d'été! être a l'école pendant qu'il fait 30 degres pis que tu coule du nez, pas super évident! Ben non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Michelle
40 post! on doit enfin commencer a me connaitre!!


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   Mer 05 Juil 2006, 3:31 pm

Par contre le texte initial, il ne vaut rien.

C'est très drôle, il faudrait un forum "humour":


Bonjour jsf,

J'aimerais savoir pourquoi vous trouvez que le texte initial ne vaut rien ?

Marie-Michelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA GRIPPE AVIAIRE TRANSMISSIBLE A L’HOMME : C’EST FAIT !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» H7N9, un virus de la grippe aviaire redoutable, selon l'OMS
» Grippe aviaire
» La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.
» Grippe aviaire: pigeons suspects en Ethiopie
» grippe aviaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSERVONS LA PLANÈTE ! :: TOUT SUR ÉRIC JULIEN, SA PRÉDICTION ET SON FORUM...-
Sauter vers: